Madagascar: Trois Français tués, un Suisse blessé par balles
Actualisé

MadagascarTrois Français tués, un Suisse blessé par balles

Trois Français ont été tués et un Suisse blessé en l'espace d'une semaine lors d'attaques à mains armées à Madagascar.

Les habitants en colère de Tandrokomby, au sud-est de l'île, ont lynché neuf agresseurs présumés, ont indiqué les autorités vendredi.

La police a arrêté d'autres membres de la bande criminelle soupçonnée afin de les protéger de la foule déchaînée, a-t-elle indiqué. Madagascar enregistre actuellement une multiplication des agressions, également contre des étrangers.

Un Français de 53 ans a été attaqué et tué par quatre hommes armés alors qu'il était au volant de son tout-terrain sur la route vers la station balnéaire d'Ifaty, au sud-ouest de l'île. Les malfaiteurs lui ont volé son téléphone portable ainsi que 70'000 Ariary (environ 30 francs suisses). Ils ont été arrêtés.

Lundi de Pâque, les corps de deux Français ont été découverts dans leur voiture à Antananarivo, la capitale. La police part du principe qu'il s'agit d'un crime. Quelque jours auparavant, un Suisse qui attendait un taxi dans le centre de la ville a été grièvement blessé par balles et dépouillé.

Le Département fédéral des affaires étrangères a confirmé vendredi le drame à l'ATS. L'ambassade de Suisse à Antananarivo a pris le cas en charge, a-t-il précisé.

(ats)

Ton opinion