Liban – Trois membres du Hamas tués par des coups de feu dans un camp palestinien

Publié

LibanTrois membres du Hamas tués par des coups de feu dans un camp palestinien

Les tirs ont eu lieu lors des funérailles d’un Palestinien, décédé vendredi dans une explosion. Le mouvement rival Fatah est pointé du doigt.

Un des habitants du camp a indiqué à l’AFP qu’un accrochage armé avait eu lieu dimanche après les tirs.

Un des habitants du camp a indiqué à l’AFP qu’un accrochage armé avait eu lieu dimanche après les tirs.

AFP

Trois membres du Hamas ont été tués dimanche par des tirs lors des funérailles d’un membre du mouvement islamiste dans un camp palestinien près de Tyr dans le sud du Liban, a indiqué à l’AFP un responsable de la formation palestinienne.

Raafat al-Murra a accusé «des militants du [mouvement palestinien rival] Fatah d’avoir tiré en direction du convoi funèbre» d’un Palestinien qui avait été tué vendredi dans une explosion dans ce même camp de Bourj al-Chemali. Il a précisé que six personnes ont été blessées.

Un des habitants du camp de réfugiés palestiniens a indiqué à l’AFP qu’un accrochage armé avait eu lieu dimanche après les tirs, alors que des éléments armés du Fatah et de Hamas étaient déjà déployés dans le secteur avant les coups de feu.

AFP

Accrochages entre groupes rivaux

Le Liban accueille plus de 192’000 réfugiés palestiniens, pour la plupart dans les 12 camps du pays, selon des chiffres officiels datant de 2020.

En vertu d’un accord de longue date, l’armée libanaise ne pénètre pas dans ces camps, où la sécurité est assurée par des factions palestiniennes.

Des armes légères sont aux mains des factions palestiniennes dans ces camps qui ont connu ces dernières décennies des attaques, des assassinats et des accrochages entre groupes armés rivaux.

Une forte explosion s’est produite vendredi dans le camp de Bourj al-Chemali faisant un mort.

Le Hamas avait évoqué «un court-circuit dans un dépôt contenant des bonbonnes de gaz et des bouteilles d’oxygène destinées aux patients atteints du coronavirus», tandis qu’une source militaire libanaise a indiqué que l’explosion a eu lieu dans un dépôt d’armes et de munitions.

(AFP)

Ton opinion

1 commentaire