Trois mois dans le ventre de sa mère dans le coma
Actualisé

Trois mois dans le ventre de sa mère dans le coma

Une femme qui est tombée dans le coma alors qu'elle était enceinte de six mois va être maintenue en vie pour mettre son enfant au monde.

«Il est tout à fait possible que le bébé passe trois mois dans le ventre de sa mère dans le coma», a déclaré jeudi Leah Malul, porte-parole de l'hôpital dans lequel se trouve la mère.

Une attaque à l'origine du coma

La mère du bébé, une palestinienne trentenaire, a fait une attaque alors qu'elle se trouvait dans un bar avec son mari. La femme a immédiatement été amenée dans un hôpital de Gaza, mais puisque ce dernier ne pouvait pas la soigner, décision a été prise de l'emmener à l'hôpital Barzilia situé en Israël.

La grossesse comporterait des risques

Les médecins maintiennent la jeune femme en vie à la demande de son époux, même si cette grossesse comporterait des risques. Le bébé pourrait avoir subi des dommages suite à l'attaque de sa mère, mais «il est trop tôt pour le savoir», a précisé le porte parole de l'hôpital.

«Le corps de la femme fonctionne normalement et le fœtus est régulièrement approvisionné en sang», a fait savoir le chef du département de gynécologie. «Le but est de garder l'enfant dans l'utérus de sa mère jusqu'au neuvième mois de la grossesse. Tant que le corps de la femme tient le coup, il n'y aucune raison de sortir l'enfant. Cela ne pourrait que conduire à de futures complications», a-t-il ajouté au quotidien israélien Yediot Ahronot, en précisant qu'il s'agissait d'un cas exceptionnel.

(atk)

Ton opinion