Votation: Trois non et un oui du PLR le 28 février
Actualisé

VotationTrois non et un oui du PLR le 28 février

Les délégués réunis samedi à Schwyz ont approuvé uniquement le percement d'un deuxième tube routier au Gothard.

Le PLR de Philipp Müller a voté pour ses mots d'ordre pour les votations du 28 février.

Le PLR de Philipp Müller a voté pour ses mots d'ordre pour les votations du 28 février.

photo: Keystone

Le PLR recommande de voter trois fois non et une fois oui lors des votations fédérales du 28 février. Les délégués réunis samedi à Schwyz ont dit oui à un deuxième tube routier au Gothard et non aux initiatives PDC, UDC et des Jeunes socialistes.

Par 266 voix contre 15, les délégués disent oui à la loi fédérale sur le transit routier dans la région alpine, qui prévoit le percement d'un deuxième tunnel routier au Gothard. Il augmentera la sécurité et empêchera le Tessin d'être coupé du reste de la Suisse pendant les travaux de réfection du tunnel actuel.

Au-delà, le deuxième tube permettra de supprimer la circulation à contre-voie et une bande d'arrêt d'urgence sera construite. L'interdiction de la circulation à quatre voies assure que la protection des Alpes ancrée dans la Constitution sera respectée et qu'il n'y aura pas une augmentation de la capacité de trafic.

La décision de l'assemblée est tombée à la suite d'un long débat. Opposants et partisans ont échangé leurs arguments, notamment sur la sécurité, le trafic, la pollution, l'isolement du Tessin et la cohésion nationale.

Initiative du PDC balayée

Les délégués ont par contre balayé l'initiative du PDC «Pour le couple et la famille - Non à la pénalisation du mariage». Par 240 voix contre 9 et 12 abstentions, les délégués recommandent de rejeter ce texte.

La définition du mariage que le PDC souhaite ancrer dans la Constitution (l'union durable d'un homme et d'une femme) engendrerait une discrimination des couples du même sexe, car le mariage leur serait interdit.

L'initiative empêche aussi l'imposition individuelle. Or le PLR est depuis longtemps favorable à ce type d'imposition pour supprimer la pénalisation du mariage, a rappelé la direction du parti.

Initiative UDC disproportionnée

Les délégués ont aussi dit non par 263 voix contre 8 et 1 abstention à l'initiative populaire de l'UDC «Pour le renvoi effectif des étrangers criminels».

L'acceptation de cette initiative, dite de mise en oeuvre, compromettrait la législation mise au point par le parlement et retarderait la résolution du problème, estiment les délégués du PLR. Cette initiative va à l'encontre de la libre circulation des personnes et met en danger nos relations avec l'UE. Elle est aussi jugée disproportionnée.

La conférence des présidents des partis cantonaux, réunie vendredi soir à Schwyz, recommande pour sa part à l'unanimité de rejeter l'initiative des Jeunes socialistes contre la spéculation sur les denrées alimentaires. Ce texte est inefficace pour lutter contre la faim dans le monde et nuirait aux intérêts de l'économie suisse. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion