Actualisé

Trois nouveaux étrangers à Genève?

Ge-Servette a obtenu son maintien en LNA. L'entraîneur adjoint, Hans Kossmann, revient, pour «20 minutes», sur une saison difficile pour les hockeyeurs genevois.

– Genève-Servette reste en LNA, c'est un soulagement pour vous?

– Oui, c'est sûr. En plus, nous avons gagné notre dernier match à la maison. Cette victoire nous permet de partir sereinement en vacances.

– Comment expliquez-vous la saison chaotique de Genève-Servette?

– Nous avons mal commencé la saison. Les blessures et les méformes de nos étrangers expliquent les performances mitigées de notre équipe. Johansson est arrivé au dernier moment, Sarault s'est blessé au dos alors que Grosek avait perdu confiance.

– Les étrangers expliquent-ils à eux seuls ce manque de constance?

– Non. Surtout que notre saison n'est pas si mauvaise. Je vous rappelle que l'année passée nous avions participé aux play-off grâce à 1 point d'écart. Cette année, il ne nous manquait que 1 point. La LNA est une ligue très serrée. Notre problème a été de subir une baisse de forme au moment où les autres équipes montaient en puissance.

– Que comptez-vous changer la saison prochaine?

– Nous allons travailler dans la continuité. Nous avons six étrangers cette année, nous en aurons autant cet automne.

– On annonce les départs de Hlavac et de Johansson. Avez-vous déjà des pistes pour les remplacer?

– Oui. Trois joueurs étrangers, dont un Nord-Américain, pourraient signer dans les prochaines semaines.

Denis Palma

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!