Natation - Des records, mais pas de médailles pour les Suisses
Actualisé

NatationDes records, mais pas de médailles pour les Suisses

Les nageurs helvétiques ont fait tomber des records nationaux lundi aux Européens de Budapest, mais ils ont calé en finales.

par
Sport-Center
La belle journée d’Antonio Djakovic ne s’est pas terminée sur le podium.

La belle journée d’Antonio Djakovic ne s’est pas terminée sur le podium.

AFP

Les Suisses avaient de quoi espérer pour la première journée des finales de natation aux Européens de Budapest, en Hongrie. On attendait beaucoup dAntonio Djakovic (18 ans), qui a créé la surprise en qualifications lundi matin, réalisant le meilleur chrono du 400m nage libre en 3'47''23, avec amélioration de son record de Suisse de 0''66. En finale, le Zurichois a encore battu le record national en 3'46''54, mais a terminé sixième. Le titre est revenu au Russe, Martin Malyutin (3'44''18), devant lAutrichien Felix Auböck (3'44''63) et le Lituanien Danas Rapsys (3'45''39).

Dans le 4 x 100m nage libre, les Helvètes ont aussi battu le record de Suisse en qualifications, lundi matin. Roman Mityukov, Nils Liess, Noé Ponti et Antonio Djakovic ont remporté leur série en 3'14''72, nouveau record de Suisse donc, et 5e temps des qualifications. Sur le premier relais, le Genevois Mityukov, 20 ans, a établi une nouvelle marque nationale sur 100 mètres en 48''21, soit 34 centièmes de mieux que la marque établie par Dominik Meichtry en 2008.

En finale, Mityukov passait le premier relais en troisième position (48''20), mais ses coéquipiers ne parvenaient pas à maintenir le rythme et la Suisse sest finalement classée sixième en battant encore le record de Suisse (3'13''41). Dans le dernier relais, Antonio Djakovic a chipé le record de Suisse du 100m à son coéquipier en 48''11.

Les Suissesses ont quant à elles pris le 10e rang des qualifications et ont assisté en réservistes à la finale remportée par la Grande-Bretagne (3'34''17). Maria Ugolkova, Nina Kost, Leoni Richter et Noémi Girardet ont réalisé un chrono de 3'41''64.

Sur 100m papillon, Maria Ugolkova, avec le 16e chrono (59''39), sest qualifiée pour les demi-finales qui se sont disputées dans la soirée. Mais avec une sixième place en 58''56 dans sa course, la nageuse dorigine russe na pas réussi à se qualifier pour la finale.

Sasha Touretski, 38e en 1'01''42, Julia Ullmann, 44e en 1'01''90 et Tamara Schaad, 52e en 1'03''03, sont, elles, passées à la trappe en qualifications.

Lors du 100m brasse, le Genevois Jérémy Desplanche a pris la 2e place de sa série, mais na obtenu que le 31e rang des qualifications et ne participera donc pas aux demi-finales (1'01''08). Tout comme le Lausannois Jolann Bovey (1'01''91) et lArgovien Yannick Kaeser (1'01''96), respectivement 45e et 46e.

La Genevoise Nina Kost, 26 ans, sest pour sa part classée à l'avant-dernière place de sa série du 50m nage libre, en 25''29. Elle termine au 29e rang des qualifications et ne disputera donc pas les demi-finales. Le Bernois Thierry Bollin, 21 ans, 24e des qualifications du 50m dos en 25''50, na également pas passé le cap.

Record du monde

Un record du monde est tombé lors de cette première journée. En demi-finale du 50m dos, le jeune Russe Kliment Kolesnikov (20 ans) est devenu le premier homme à nager en moins de 24 secondes en améliorant la marque de sept centièmes, en 23''93. Kolesnikov avait établi le précédent chrono de référence, 24 secondes pile, aux Championnats d’Europe 2018 à Glasgow.

Ton opinion

2 commentaires