26.11.2015 à 23:28

Cisjordanie

Trois Palestiniens tués lors de violences

Les faits ont eu lieu en Cisjordanie occupée après une tentative d'attaque au couteau et des heurts avec des soldats israéliens.

Les proches de Yehia Taha, mort le 26 novembre 2015 à Qatnna, près de Jérusalem.

Les proches de Yehia Taha, mort le 26 novembre 2015 à Qatnna, près de Jérusalem.

Trois Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes jeudi en Cisjordanie occupée. L'un d'eux avait tenté d'attaquer au couteau des garde-frontières et les autres ont perdu la vie lors d'affrontements avec des soldats.

Un des Palestiniens est sorti brusquement d'un véhicule à l'intersection de Tappuah, au sud de Naplouse. Il a couru un couteau à la main vers des garde-frontières qui l'ont abattu, a dit la police israélienne. Selon le ministère palestinien de la Santé, l'homme abattu était âgé de 51 ans.

Peu auparavant, un autre Palestinien, âgé de 21 ans, est mort atteint par des tirs israéliens à la tête au cours de heurts à Qatanna, un village palestinien situé à l'ouest de Jérusalem, a indiqué le ministère palestinien. Des habitants lançaient alors des cocktails Molotov et des pierres en direction des soldats.

Une centaine de morts

Le troisième Palestinien, âgé de 20 ans, a été blessé par les forces israéliennes lors d'affrontements dans le camp de réfugiés d'Al Arroub, près de Hébron, selon le ministère palestinien. Il a succombé un peu plus tard à l'hôpital.

Depuis le 1er octobre, les attentats, les affrontements entre jeunes Palestiniens et soldats israéliens ainsi que les violences mutuelles entre Palestiniens et colons israéliens ont fait 97 morts côté palestinien - dont un Arabe israélien - et 17 côté israélien, ainsi qu'un Américain et un Erythréen, selon un décompte de l'AFP.

Le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon a pour sa part indiqué que plus de 800 Palestiniens ont été arrêtés en deux mois par les forces israéliennes, dans des propos diffusés jeudi par la radio publique. Il a aussi annoncé la construction à l'ouest de Hébron d'une nouvelle «barrière renforcée du même genre que celle érigée le long de la frontière avec l'Egypte». (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!