Actualisé 02.07.2015 à 17:10

Afflux de migrantsTrois pays de l'UE aideront la Serbie

L'Allemagne, l'Autriche et la Hongrie ont accepté d'aider la Serbie à faire face au flot d'immigrés clandestins, a annoncé jeudi le directeur de la police serbe, Milorad Veljovic.

Des centaines de migrants ici dans la ville de Presevo (sud de la Serbie), à la frontière avec la Macédoine.

Des centaines de migrants ici dans la ville de Presevo (sud de la Serbie), à la frontière avec la Macédoine.

Des dizaines de milliers de migrants arrivent sur territoire serbe dans l'espoir de gagner ensuite l'Union européenne. Venant du Proche-Orient et d'Afrique, ils empruntent la route des Balkans - Grèce, Macédoine, Serbie - pour tenter de passer ensuite en Hongrie, membre de l'UE et partie de l'Espace Schengen. Une fois rendus en Hongrie, ils comptent ensuite gagner d'autres pays de l'Union.

Plus de 67'000 immigrés clandestins ont ainsi été recensés en Hongrie depuis le début de l'année. Le mois dernier, Budapest a annoncé qu'il allait ériger une clôture de sécurité de quatre mètres de haut sur une portion de 175 km de la frontière entre la Hongrie et la Serbie.

Milorad Veljovic a rencontré à Belgrade ses collègues hongrois, autrichien et allemand. Il a annoncé dans la foulée que des policiers allemands et autrichiens allaient se rendre à la frontière entre la Serbie et la Macédoine afin d'estimer les moyens nécessaires pour endiguer le flot des migrants. Une base de données commune sera également créée, a dit M. Veljovic, cité par l'agence de presse serbe Beta.

Patrouilles communes

Des patrouilles communes de policiers serbes et hongrois ont commencé à opérer mardi à la frontière entre la Macédoine et la Serbie, a dit le chef de la police hongroise, Karoly Papp. Des centaines de migrants ont pu être stoppés.

L'Autriche va elle aussi envoyer 80 policiers pour participer à des patrouilles communes le long de la frontière serbo-macédonienne, a précisé Milorad Veljovic. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!