Inde: Trois petits meurent la gorge tranchée lors d’un festival de cerfs-volants

Publié

IndeTrois petits meurent la gorge tranchée lors d’un festival de cerfs-volants

Trois enfants et trois adultes ont été accidentellement égorgés par des filins de cerfs-volants durant un festival populaire dans l’ouest du pays.

Les habitants font voler leur engin depuis leur terrasse, le toit de leur maison ou leur balcon.

Les habitants font voler leur engin depuis leur terrasse, le toit de leur maison ou leur balcon.

Getty Images

La fête a viré au cauchemar lors du Festival international des cerfs-volants dans l’État de Gujarat (ouest), en Inde. Durant cet événement populaire, des centaines d’habitants font virevolter leur engin dans les airs, que ce soit depuis leur balcon, leur terrasse ou le toit de leur maison. Si cette activité est un régal pour les yeux, elle a tourné à la tragédie le week-end dernier. Selon le «Daily Mail», six personnes, dont trois enfants ont été les victimes collatérales de «duels aériens à mi-hauteur». Ces six personnes ont été tuées par les filins tranchants utilisés par les concurrents lors de ces duels aériens.

La petite Kirti, 2 ans, se trouvait dans son pousse-pousse, en compagnie de son père, quand la corde d’un cerf-volant est venue s’enrouler autour de son cou et lui a tranché la gorge. La fillette a été emmenée d’urgence dans un hôpital de Bhavnagar mais a succombé à ses blessures dimanche. À Visnagar, Kismat, 3 ans, était en train de rentrer chez lui avec sa mère quand il a été victime d’un accident similaire. Le troisième enfant décédé s’appelait Rishabh Verma, 7 ans. Il est mort dans les mêmes circonstances, sous les yeux de ses parents, à Rajkot.

D’après la police, trois hommes ont également été tués par des cordes de cerfs-volants. Environ 130 personnes ont par ailleurs souffert de coupures et 46 ont été blessées en tombant de l’endroit d’où elles faisaient voler leur engin. Ce n’est pas la première fois que ce genre de festival fait des victimes en Inde. En 2016, deux enfants avaient notamment perdu la vie lors de ces mêmes festivités dans l’État de Gujarat.

(joc)

Ton opinion