Seychelles: Trois pirates présumés arrêtés par une frégate
Actualisé

SeychellesTrois pirates présumés arrêtés par une frégate

Un navire des garde-côtes des Seychelles a arrêté samedi trois pirates présumés dans les eaux de cet archipel de l'Océan Indien, a annoncé dimanche la radio-télévision locale.

Selon la Seychelles Broadcasting Corporation, les trois hommes étaient attendus dimanche soir à bord de l'Andromache.

Le ministère français de la Défense a de son côté indiqué dimanche que ces trois pirates présumés avaient auparavant été capturés jeudi au large de la Somalie par la frégate de surveillance Nivôse, avant d'être relâchés faute de preuves.

La frégate Nivôse avait intercepté ces trois hommes dans la Zone économique exclusive (ZEE) des Seychelles à bord d'une embarcation soupçonnée d'être le «bateau-mère» de pirates.

Le commandant Christophe Prazuck, porte-parole de l'état-major des armées françaises, a indiqué dimanche que ce bateau de pêche d'une dizaine de mètres était chargé de 13 fûts de fioul, d'eau et d'huile mais ne transportait pas d'armes. Les pirates se servent souvent de ce type de navire pour ravitailler en carburant ou remorquer leurs vedettes rapides.

Après un interrogatoire par les militaires français, les trois hommes avaient été remis à bord de leur bateau vendredi avec des vivres et des médicaments. Il était prévu qu'ils soient ensuite pris en charge par un patrouilleur seychellois.

Le 15 avril dernier, la frégate Nivôse participant à la force européenne antipiraterie Atalante avait intercepté 11 pirates qui venaient d'attaquer un navire de commerce au large de la Somalie. Le bâtiment français a depuis remis ces pirates aux autorités kenyanes qui ont accepté de les juger. (ap)

Ton opinion