Actualisé 07.05.2020 à 20:43

Covid-19

Trois tilleuls plantés à Berne pour ne pas oublier

Des arbres ont été plantés, en présence de la présidente de la Confédération, en souvenir de la session extraordinaire dédiée au coronavirus.

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a arrosé jeudi à Berne trois tilleuls à grandes feuilles, plantés en souvenir de la session extraordinaire dédiée au coronavirus. Les arbres grandiront à quelques encablures de BernExpo.

Les arbres, disposés en triangle, vont devenir un symbole pour surmonter la crise due au coronavirus, a déclaré Mme Sommaruga. Une plaque avec une inscription figure sous chacun des trois arbres âgés de 12 à 15 ans. On peut y lire en allemand, en français et en italien, «Ensemble, nous pouvons grandir. Ensemble, nous pouvons sortir de la crise plus forts».

Selon la conseillère fédérale, chacun de ces arbres est esseulé, mais ils sont aussi proches les uns des autres. Un jour, leurs branches se toucheront et projetteront une ombre commune. Les arbres sont accessibles à tous et visibles depuis BernExpo.

Trois symboles

Les tilleuls sont destinés à remercier ceux qui s'engagent et souffrent pendant la crise, a ajouté la présidente du Conseil national Isabelle Moret, également présente. Ils forment un symbole de fermeté, de soutien et de solidarité entre les autorités et la population.

Aussi sur place, le président du Conseil des Etats Hans Stöckli a estimé que les trois arbres symbolisaient le trident du Conseil fédéral et des deux chambres du Parlement. Ils rappellent que le virus «ne peut pas détruire la démocratie». Mais tout est loin d'être terminé, aux yeux de l'élu bernois, qui considère que «nous nous trouvons dans une situation sacrément difficile». (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
60 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

n'importe quoi

08.05.2020 à 10:20

elle a du temps a perdre Simone ... et on dit que 7 au CF ce n'est pas assez ! de qui se moque t'on ?

Max

08.05.2020 à 08:21

«Ensemble, nous pouvons grandir. Ensemble, nous pouvons sortir de la crise plus forts». Ah bon ! Je suis indépendant et à ce jour je n'ai reçu aucune aide..... Moi j'aurais mis « Tout seul tu peux grandir. Tout seul tu dois sortir de la crise plus fort ou pas du tout »

tête de pioche

08.05.2020 à 08:06

En cas de perte d'emploi, nous allons pouvoir nous reconvertir à la bêche. Pour la culture de l'ail, il faut savoir se courber. (Les feuilles mortes se ramassent à la pelle.)