Actualisé 24.10.2014 à 16:00

Lausanne

Trois trafiquants de Dormicum condamnés

Le tribunal correctionnel de Lausanne a condamné vendredi trois Vaudois à 14 mois de prison avec sursis pour infraction grave à la loi sur les stupéfiants.

Entre janvier 2012 et février 2013, ils ont été impliqués dans un trafic de Dormicum à Lausanne.

L'un d'entre eux, un pharmacien à la retraite, a passé commande de 251 boîtes de 100 comprimés à un collègue. Il les a ensuite revendues au troisième condamné, qui a écoulé 200 boîtes auprès des toxicomanes de la région lausannoise.

Etrange affaire

Le jugement souligne la culpabilité «substantielle» des trois hommes mis en cause, bien qu'ils aient «compris la portée de leur comportement». Dans cette affaire qualifiée d'«étrange» par le Président du tribunal, les peines sont largement inférieures aux 24 mois avec sursis qu'avait requis le Ministère public.

A l'encontre du dealer, un ramoneur de 63 ans dont le cas est «assez particulier», le tribunal s'est dit «partagé entre une culpabilité évidente et la compassion pour cet individu dont la situation est particulièrement difficile».

L'homme, qui a engrangé un bénéfice de plusieurs dizaines de milliers de francs, a été battu et maltraité dans son enfance. Lui-même toxicomane, sans le sou et en mauvaise santé, il a été mis au bénéfice d'une diminution de responsabilité pénale.

Pharmaciens condamnés

Selon les juges, le fournisseur, un pharmacien de 57 ans, «est sans doute naïf mais s«est surtout montré incroyablement négligent». Son «comportement léger a contribué à inonder le marché lausannois».

Le revendeur, un pharmacien à la retraite de 67 ans qui fut son ancien maître de stage dans le passé a agi «dans un état de laisser-aller complet» et «pour arrondir ses fins de mois». Le Dormicum est un psychotrope soumis à la loi fédérale sur les stupéfiants, fréquemment revendu au marché noir. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!