Actualisé 17.12.2008 à 21:34

Rodéo routier durant le Noël 2007Trois voleurs de voitures français condamnés

Trois voleurs de voitures français ont été condamnés mercredi à Langnau (BE) à des peines de trois à trois ans et demi de réclusion.

Ils s'étaient livrés à un véritable rodéo routier sur trois cantons la nuit de Noël 2007.

Venus à bord d'une Audi volée, les accusés s'étaient emparés de deux BMW exposées dans un garage de Bärau (BE) avant de prendre la fuite sur l'autoroute à des vitesses atteignant 235 km/h. Ils n'avaient pu être stoppés que 150 kilomètres plus loin, à Aubonne (VD) au terme d'une course-poursuite épique.

Le Tribunal de district de Signau-Trachselwald a jugé que les trois malfrats, âgés de 26 à 27 ans, avaient mis à plusieurs reprises la vie d'autrui en danger. Ils ont également été condamnés pour vol et violations graves des règles de la circulation.

L'un a écopé de trois ans et demi de réclusion, le second de trois ans et trois mois, le troisième de trois ans. Ils se trouvent déjà en prison.

Avec les pneus crevés

Alertée par une voisine qui avait remarqué leur manège, la police s'était mise en chasse pour tenter d'arrêter les voleurs, qui avaient emprunté l'autoroute à plus de 200 km/h via Berne en direction de Morat (FR). A la hauteur du tunnel de Combette, près d'Avenches (VD), ils avaient abandonné une des BMW qui avait heurté une voiture de police et embarqué dans les deux véhicules restants.

La police vaudoise, qui avait entretemps dressé des barrages avec herse, était parvenue à stopper la seconde BMW à la hauteur du restoroute de Bavois (VD). Mais les trois forcenés avaient poursuivi leur route dans l'Audi, non sans avoir embouti à nouveau un véhicule de police.

La poursuite n'avait pris fin qu'à la hauteur d'Aubonne, les fuyards ayant même roulé une quinzaine de kilomètres avec les pneus crevés par les herses de la police. Ils avaient aussi jeté à plusieurs reprises des objets sur les véhicules de police, notamment un extincteur. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!