Troisième hold-up à vélo dans le Jura
Actualisé

Troisième hold-up à vélo dans le Jura

Pour la troisième fois, un individu cagoulé a braqué une banque dans le Jura, avant de s'enfuir à vélo. Le dernier en date s'est déroulé vendredi après-midi à la caisse Raiffeisen de Montignez.

Le malfrat a pénétré dans la banque en même temps qu'une cliente, avant d'exiger de l'argent sous la menace d'un pistolet.

La caissière a passé des liasses de billets sous la vitre blindée, a précisé la police cantonale jurassienne. L'homme s'est ensuite enfui sur une bicyclette volée le matin dans un autre village jurassien, à Coeuve. La cliente, puis un autre témoin ont suivi le malfrat.

Le témoin a pu stopper le cycliste avec sa voiture à l'entrée d'un chemin forestier, mais l'homme l'a menacé avec son arme, a confirmé samedi Michel Saner, le chef de la police judiciaire. Et le témoin a finalement renoncé à poursuivre le malfrat.

Comme le relève le «Quotidien Jurassien», l'ironie de l'histoire, c'est que la cliente braquée n'est autre que l'ancienne caissière de la banque, «qui a tenu le guichet durant 37 ans sans le moindre pépin». Elle a pris sa retraite en septembre dernier et «il aura fallu qu'elle se présente hier au guichet de sa remplaçante pour être victime de son premier braquage».

Beaucoup d'indices

Une trentaine de policiers ont été mobilisés pour les recherches, sans succès, alors que les gardes-frontière et la gendarmerie française ont également été alertés. «Nous avons beaucoup d'indices permettant d'identifier formellement l'auteur, mais il s'agit encore de mettre le grappin dessus et de mettre un nom sur cet homme», a observé Michel Saner.

Deux autres attaques à main armée du même type ont eu lieu récemment dans le Jura: elles sont vraisemblablement l'oeuvre du même homme. La première s'est déroulée le 28 décembre 2006 à la Banque cantonale du Jura à Alle. La deuxième a été perpétrée le 30 mai dernier à la caisse Raiffeisen de Vendlincourt. (ap)

Ton opinion