Troisième mi-temps houleuse à Valence
Actualisé

Troisième mi-temps houleuse à Valence

CHAMPIONS LEAGUE – L'UEFA a accusé Valence et l'Inter Milan ainsi que cinq leurs joueurs de «conduite inappropriée» à la suite de la bagarre générale qui a éclaté à l'issue leur 8e de finale retour de Ligue des champions.

Carlos Marchena, David Navarro (Valence), Nicolas Burdisso, Ivan Cordoba et Maicon (Inter) sont accusés de conduite antisportive aggravée. Burdisso a eu le nez cassé. Les deux équipes ont fait match nul 0-0, et Valence s'est qualifié au bénéfice du plus grand nombre de buts marqués à l'extérieur après le nul 2-2 à l'aller en Italie. Au coup de sifflet final, Burdisso a attaqué Marchena, une agression qui a déclenché la bagarre. Navarro s'est alors rué sur le terrain et a frappé Burdisso. Une mêlée s'en est suivie.

(ap)

Ton opinion