Actualisé 11.04.2011 à 08:27

Golf Masters d'AugustaTroisième victoire d'un Sud-Africain

Charl Schwartzel a enchaîné quatre birdies pour s'imposer à Augusta. Le Sud-Africain a su exploiter le naufrage de Rory McIlroy dans les neuf derniers trous.

Le golfeur de Johannesburg a devancé de deux coups un duo d'Australiens, Jason Day et Adam Scott.

Le golfeur de Johannesburg a devancé de deux coups un duo d'Australiens, Jason Day et Adam Scott.

Schwartzel a signé une carte de 66 (six coups sous le par), la meilleure de ce dernier tour, pour terminer avec un total de 274 coups (-14) alors qu'il comptait quatre coups de retard sur McIlroy après le troisième tour.

Le golfeur de Johannesburg a devancé de deux coups un duo d'Australiens, Jason Day et Adam Scott, et de quatre coups un trio composé de l'Américain Tiger Woods, de l'Anglais Luke Donald et d'un autre Australien, Geoff Ogilvy.

«Je crois que je n'ai jamais autant prié sur un parcours de golf», avoue Schwartzel, qui a publiquement remercié son compatriote Louis Oosthuizen, tenant du titre au British Open, d'avoir été une source d'inspiration. A 26 ans, il est le plus jeune vainqueur du Masters depuis Woods en 1997 (21 ans) et devient le troisième Sud-Africain à enfiler la célèbre veste verte après Gary Player (1961, 1974, 1978) et Trevor Immelman (2008).

Il a d'ailleurs accompli son exploit cinquante ans jour pour jour après que son compatriote Player soit devenu le premier joueur non Américain à remporter le Masters, un tournoi mythique disputé depuis 75 ans sur le parcours manucuré du National Golf Club, à l'ombre des grands pins de Georgie.

La journée a été particulièrement cruelle pour Rory McIlroy, qui à seulement 21 ans, a occupé la tête depuis le premier tour, jeudi, jusqu'à son scénario catastrophe au trou no 10 (triple bogey).

«Je me suis effondré à partir de mon coup de départ au no 10 et je n'ai plus pu revenir dans la partie. Je suis déçu et je le serai encore pour quelques jours mais le point positif c'est que j'ai mené ce tournoi pendant 63 trous.»

La fin de parcours fut un calvaire pour le grand espoir irlandais qui a commis un bogey et un double bogey dans la foulée de son triple bogey pour rendre une horrible carte de 80 (+8) et dégringoler à la 15e place.

.

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!