Troisième voie de raccroc

Actualisé

Troisième voie de raccroc

L'Entente bourgeoise de la Cité de Calvin veut que la bande d'arrêt d'urgence entre Versoix et Cointrin soit utilisée par les automobilistes.

Cela afin de réduire l'engorgement chronique aux abords de la ville. «C'est une solution temporaire en attendant la construction de la 3e voie autoroutière entre Genève et Lausanne, explique le radical Jacques Jeannerat.

Cette option aurait le mérite de mettre la pression sur Berne.» Vaud a effectué une démarche similaire pour le tronçon morgien. «La bande d'arrêt d'urgence, comme son nom l'indique, est reservée aux urgences», lance le conseiller national Vert Antonio Hodgers. Pour lui, la manne fédérale doit servir à relancer les discussions sur la 3e voie ferroviaire.

sha

Ton opinion