Genève: Tromperie sur les effets du cannabis légal
Actualisé

GenèveTromperie sur les effets du cannabis légal

Le CBD ferait bien moins d'effets qu'annoncé, ont révélé les analyses menées par le Département de la santé genevois.

par
jcu
L'Etat de Genève va continuer ses contrôles visant le cannabis légal.

L'Etat de Genève va continuer ses contrôles visant le cannabis légal.

Keystone/Christian Beutler

Le cannabis légal n'est pas toujours dans les clous. C'est le constat du service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV) de Genève après avoir analysé 46 échantillons vendus au bout du lac. S'ils respectent tous la teneur limite de 1% de THC, qui produit les effets psychotropes, le taux de cannabidiol (CBD) est lui souvent annoncé de manière «fantaisiste et surévaluée». Pour le service, cela constitue une tromperie. «Les effets relaxants ou anxiolytiques recherchés par les consommateurs ne seront donc que rarement au rendez-vous», informe le SCAV.

Par ailleurs, sur les 46 échantillons vendus, seuls deux étaient enregistrés auprès de l'Office fédéral de la santé publique et autorisés à la vente. Un enregistrement obligatoire avant toute commercialisation «afin de garantir la sécurité des produits», rappelle l'Etat de Genève.

Justice saisie

Les messages de mise en garde exigés par l'ordonnance sur le tabac sont aussi absents dans certains cas. Ils étaient absents pour cinq produits. Et ils étaient illisibles ou ne respectaient pas la taille réglementaire dans neuf autres situations. Ce sont ainsi près d'un tiers des substances vendues qui ne respectent pas la loi.

Le Département genevois de la santé indique que «des suites administratives et pénales seront maintenant données par le SCAV pour tous les échantillons ne respectant pas les exigences légales». Des interdictions de commercialisation seront prononcées si les délais de mise en conformité ne sont pas suivis. Et l'Etat avertit qu'au vu du fort taux de produits non conformes, les contrôles dans ce domaine seront poursuivis.

Ton opinion