Actualisé

Trop d'employés à l' OMPI

Un rapport d'experts indépendants recommande la suppression du quart des effectifs de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

Quelque 300 postes sur 1200 sont superflus dans cette agence de l'ONU basée à Genève.

Le rapport de PricewaterhouseCoopers (PwC), placé début août sur le site internet de l'organisation, procède à un examen détaillé de la gestion de cette agence spécialisée dans l'enregistrement des brevets. Un programme de départs à la retraite anticipée et de suppression de postes temporaires est en cours de planification, a précisé une source de l'ONU.

Le rapport affirme qu'il est possible d'améliorer la performance du personnel de 10 à 15%. Une plus grande efficacité permettrait de supprimer 80 postes, la réduction du taux d'absentéisme pour congé maladie 20 postes et 100 fonctionnaires supplémentaires devraient disparaître en sous-traitant leur travail.

La reconfiguration des structures permettrait de supprimer environ 50 postes. Enfin, un meilleur recours aux nouvelles technologies pour la gestion du traité sur les brevets ou les services de traduction se solderait par l'économie de 50 postes supplémentaires.

SDA/ATS

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!