Actualisé 27.01.2011 à 13:32

Hôpital surchargé

Trop d'ivrognes aux urgences: elle décède

Dans un service assailli par des fêtards pris de boissons, le cas d'une femme a été relégué au second plan. Cette longue attente lui aura été fatale.

de
jfz
Andrew et Laura Martin, avec leurs enfants Jamie et Abbie.

Andrew et Laura Martin, avec leurs enfants Jamie et Abbie.

Laura Martin, 39 ans, aura dû patienter au total plus de 7 heures aux urgences du Queen's Hospital, dans le comté d'Essex, en Grande-Bretagne. Cette mère de deux enfants est décédée 24 heures plus tard d'une défaillance pulmonaire dont les causes ne sont pas encore connues, raconte le «Daily Mail Online». Après une première longue attente, ses vomissements et ses maux de tête avaient régressé et le médecin l'a renvoyée à la maison. Mais ses symptômes ont repris un peu plus tard et se sont doublés de picotements. Elle est donc retournée aux urgences, où elle a encore dû attendre 2 heures avant qu'on s'occupe d'elle.

«Quand enfin les médecins ont pris conscience de la gravité de son état, il était trop tard», commente Andrew, son mari, qui a décidé de porter plainte contre l'hôpital. Selon ses dires, lorsqu'il est arrivé avec son épouse vers 3h du matin, un dimanche de décembre dernier, le personnel médical était débordé par la présence de nombreux fêtards pris de boisson. Le mari affirme que certains ont été placés avant sa femme dans la liste d'attente au seul motif qu'ils étaient arrivés là en ambulance. «On devrait pouvoir bénéficier d'une priorité lorsqu'on est sérieusement malade» commente le mari, âgé de 41 ans.

La plainte d'Andrew Martin intervient quelques mois après que l'idée ait été lancée par les responsables hospitaliers de demander aux clubs et aux pubs de recourir à leur propre personnel paramédical pour éviter de submerger les urgences avec des problèmes liés à la surconsommation d'alcool.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!