Suisse romande: Trop de déchets «impurs»: le PET finit à l'incinérateur
Actualisé

Suisse romandeTrop de déchets «impurs»: le PET finit à l'incinérateur

La ville de Nyon tire la sonnette d'alarme: à cause d'un tri défaillant, le recyclage ne peut plus se faire. D'autres ville, comme Genève, sont concernées.

par
jfz
Papiers et autres emballages qui n'ont rien à faire là souillent la récolte de PET, qui ne peut plus être recyclé.

Papiers et autres emballages qui n'ont rien à faire là souillent la récolte de PET, qui ne peut plus être recyclé.

Ville de Nyon

La collecte des bouteilles en PET dans les éco-points de Nyon (VD) ne permet plus de procéder à leur recyclage. En effet, trop de déchets qui n'ont rien à faire là atterrissent dans les conteneurs destinés uniquement aux emballages de cette matière.

Papiers, emballages plastiques et autres bouteilles de lait ou de lessive souillent la récolte. Un problème apparu depuis l'introduction de la taxe au sac dans le canton de Vaud mais qui s'est intensifié récemment. «Depuis six mois, la société PET Recycling ne nous rétrocède plus de montants pour le recyclage», déplore Güner Sengul Juranville, adjointe au chef du service Travaux, environnement et mobilité de la ville de Nyon.

PET Recycling accorde une tolérance de 10% de déchets impropres qui se glissent dans lots réceptionnés. «Nous nous occupons du tri, du transport et de l'incinération de ces matières à nos frais», indique Marco Mancini, porte-parole de la société. «Mais à Nyon, le taux atteint 20 à 30%. Tout comme à Genève, du reste.» Du coup, c'est l'ensemble de ce qui a été récupéré qui finit au feu.

Le problème touche principalement les villes qui ont installé des éco-points non-surveillés, explique Marco Mancini. «La récupération du PET dans les déchetteries, où du personnel contrôle ce qui est déposé, est de bien meilleure qualité.» Le porte-parole indique du reste que certaines localités ont fermé leurs éco-points ou ont retiré la possibilité d'y déposer du PET.

La situation a été jugé suffisamment inquiétante pour mettre sur pied une campagne de sensibilisation, destinée aux habitants de Suisse romande. Regardez les clips lancés pour l'occasion ci-dessous:

Qu'est-ce qu'on met dans le conteneur?

Seules les bouteilles en PET ayant contenu une boisson doivent être glissées dans les conteneurs destinés à cette matière recyclable, après avoir été écrasées pour occuper moins de place. Les autres flacons n'ont rien à y faire. On peut ramener les bouteilles de lait, de lessive de shampoing et d'huile alimentaire ou de vinaigre dans les grands magasins. Le PET est une matière qui se recycle à 100%, ce qui en fait un matériau particulièrement écologique, pour autant que sa récolte soit effectuée correctement.

Ton opinion