Actualisé 12.06.2012 à 19:51

BâleTrop de jeunes croient que le sida se guérit

Près de 30 % des ados pensent qu'il existe un vaccin contre le VIH. Les organismes de prévention s'alarment.

de
ofu

«Il faut lutter contre ce manque de connaissance en ma­tière de sexe.» Doris Fiala, présidente de l'Aide suisse contre le sida (ASS), est choquée par les résultats d'une récente étude du Département bâlois de la santé. L'enquête, réalisée auprès de 1400 garçons et filles de 14-15 ans, relève qu'un ­jeune sur trois pense qu'on peut se vacciner contre le sida.

Pour Doris Fiala, ces chiffrent confirment que le sujet s'est excessivement banalisé au sein de la population: «Même s'il existe des traitements, les personnes sont affectées toute leur vie.» Pour 86% des ados, l'école est la principale source d'information sur ces questions. «La sensibilisation doit commencer très tôt, plaide la ­patronne de l'ASS. C'est pourquoi il faut combattre l'offensive conservatrice qui veut limiter les cours d'éducation sexuelle.» Une initiative populaire contre cet enseignement a été déposée en mai.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!