NEUCHÂTEL: «Trop de mecs se la jouent gangster»
Actualisé

NEUCHÂTEL«Trop de mecs se la jouent gangster»

Los de la Salsa présentera son nouvel opus samedi en première partie de Sefyu à la Case-à-Chocs.

par
Fabrice Aubert

Si tant Chakal que Le Spectre – les deux MC nyonnais de Los de la Salsa – sont restés très présents sur la scène musicale, ils n'avaient pas refait d'album commun depuis «Rap Desperado», en 2002, un classique du rap romand.

– 20 Minutes. Pourquoi avoir attendu si longtemps avant de ressortir un album?

Le Spectre – On a fait des projets solo chacun de son côté, des tas de featurings et pas mal de live!

Chakal – Il nous a fallu beaucoup de temps pour nous décider à refaire un projet, mais relativement peu pour le réaliser.

– Quel regard portez-vous sur l'évolution de la scène locale?

C. – Le niveau est au point depuis longtemps, mais il n'y a pas eu assez de corporatisme pour organiser ce milieu et en faire un business.

S. – Trop de mecs se la jouent gangster, mais je vois plein de jeunes qui montent leurs structures et ça, c'est encourageant. Il y a donc plus de positif que de négatif.

– A 30 ans passés, quel est votre but dans la musique?

C. – Me faire plaisir... et si je peux encaisser un max au passage...

S. – Cela reste le même qu'à mes débuts: promouvoir la culture hip-hop, et pas seulement le rap!

Case-à-Chocs, sa 24, 22 h.

Ton opinion