Football: Trop facile pour YB, leader provisoire
Actualisé

FootballTrop facile pour YB, leader provisoire

Dans une partie sans grand suspense, les Young Boys ont écrasé 0-5 un FC Zurich très diminué, grâce à l’incontournable Nsame.

par
Robin Carrel
Jean-Pierre Nsame dans ses oeuvres.

Jean-Pierre Nsame dans ses oeuvres.

KEYSTONE

Ce n’est pas une surprise: ce FC Zurich, privé d’entraînement depuis de longues journées, n’a pas fait le poids contre le champion de Suisse en titre. Celui-ci a repris la tête du championnat en attendant le déplacement de St-Gall à Thoune dimanche. Il faut dire que Ludovic Magnin était aussi privé de Tosin (blessé), Janjicic (malade), ainsi que de Vanins, Nathan, Zumberi, Domgjoni, Rüegg, Mahi et M. Kryeziu, tous opportunément annoncés comme «pas convoqués»...

Les Zurichois ont fait illusion quelques minutes, le temps de rater une occasion par Marchesano, avant de se saborder sur deux erreurs défensives, que YB a sanctionné promptement. Elia et Nsame, au quart d’heure, s’étaient auparavant offert de belles opportunités. Puis le 1-0 est logiquement tombé juste après la demi-heure de jeu, après un service trois étoiles de Nsame pour Sulejmani. La machine était lancée.

A la 42e, l’Ivoirien a profité d’un caviar d’Elia pour tromper un Brecher pourtant très bon. Le meilleur buteur de Super League (28 buts en 28 apparitions, dorénavant...) a récidivé au retour des vestiaires, d’une tête croisée sur corner. Il a complété son coup du chapeau à la 59e, en transformant un penalty qu’il était lui-même allé provoquer. Spielmann (73e) a quant à lui profité de ce match à l’intérêt douteux pour marquer enfin cette saison.

Cela faisait depuis le mois de novembre que les Young Boys n’avaient plus gagné en déplacement. Dimanche, face au FC Bâle, Servette aura donc une belle opportunité de faire un pas en direction d’un avenir européen.

Ton opinion

12 commentaires