Actualisé 07.10.2010 à 12:14

Protecteurs des animauxTrucs online pour des incendies criminels

Sur le web circulent des conseils pour planifier des attaques terroristes à l'usage des défenseurs des animaux. Ce document fait spécifiquement référence à la Suisse. Berne observe la scène de près.

de
Daniel Waldmeier/jbm
Le chalet de vacances de Daniel Vasella a été incendié l'an dernier par des protecteurs des animaux.

Le chalet de vacances de Daniel Vasella a été incendié l'an dernier par des protecteurs des animaux.

Sur son site en allemand, les militants du front de libération des animaux (ALF) ne donnent pas que des conseils sur la façon de détruire un véhicule, de planifier une attaque à la peinture ou encore de déjouer des caméras de surveillance. Ils vont plus loin en expliquant comment provoquer un incendie intentionnel. «Un incendie criminel est une puissante arme dans le cadre d'une action » peut-on lire sur le site. Cet avis est suivi par une instruction détaillée pour construire des dispositifs incendiaires avec des désherbants ou encore du sucre.

Des trucs spécifiques à la Suisse sont encore proposés. Le guide dit comment se comporter lors de confrontations avec la police. Il précise qu'il est très difficile de couper une ligne téléphonique étant donné qu'un Suisse la majeure partie des lignes sont sous terraines.

Les services de renseignements de la Confédération ont ces militants animalistes dans le collimateur. «Nous mettons de nombreux collaborateurs sur le coup» déclare Felix Endrich, porte-parole du service. Il ajoute: «La Suisse compte une douzaine de terroristes défenseurs des animaux considérés comme violents. Ces gens font partie de réseaux internationaux.»

Même si depuis les attaques contre le patron de Novartis Daniel Vasella en été 2009, les actions violentes ont diminué, la menace reste bien réelle et des actions illégales du groupement ALF sont toujours possibles.

Site ausculté

Selon la police fédérale, donner des conseils et des instructions pour construire des dispositifs conçus pour des incendies criminels est assimilé à un incendie intentionnel. La cellule de coordination pour la lutte contre la cybercriminalité a procédé à une étude des pages internet dans lesquelles ces conseils sont donnés mais n’y a pas décelé de contenu punissable. De toute façon ce serait aux autorités autrichiennes d’intervenir car c’est dans ce pays que les pages internet concernée sont hébergées.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!