Série télévisée: «True Blood»: un masque d'Obama fait polémique
Actualisé

Série télévisée«True Blood»: un masque d'Obama fait polémique

Un épisode de la série vampirique «True Blood» montre un groupe de délinquants agressifs accoutrés de masque à l'effigie d'Obama. Les réactions ne se sont pas fait attendre.

Une étonnante ressemblance avec George W. Bush dans la série «Game of Thrones» et le masque d'Obama sur des militaires de «True Blood».

Une étonnante ressemblance avec George W. Bush dans la série «Game of Thrones» et le masque d'Obama sur des militaires de «True Blood».

C'est une nouvelle polémique au sommet pour la chaîne HBO. Dans l'épisode de «True Blood» diffusé dimanche soir, un gang de criminels ivres sème la terreur à bord de leur pick-up. Battes de baseball, fusils de chasse, treillis militaires... et masques mous représentant Barack Obama.

Plusieurs commentateurs, comme Taylor Cole Miller, un blogger invité de l'«Huffington Post» américain, estiment qu'il s'agit là d'un message politique.

Une récidive?

Problème pour HBO: ce n'est pas la première fois qu'une série qu'elle diffuse fait référence, de manière plutôt négative, à un président américain. A la fin de sa première saison, la série «Game of Thrones» avait fait apparaître à l'écran une tête au bout d'un pieux qui ressemblait à s'y méprendre à celle... de George W. Bush.

Tollé chez les conservateurs qui ont exigé et obtenu, en juin dernier, des excuses de la part des créateurs de la série.

Ces derniers ont d'ailleurs assuré «qu'il ne s'agissait en aucun cas d'un acte politique». HBO a tout de même fait modifier l'épisode pour la version DVD et en téléchargement.

«Pur hasard!» pour HBO

Ce timing très serré laisse certains observateurs, comme Dominic Patten sur Deadline.com, penser que la coïncidence de ces deux apparitions sont «étranges», suggérant que l'une et l'autre s'équilibrent.

Démenti catégorique de HBO: «Pure hasard ! Les deux séries n'ont rien à voir l'une avec l'autre». Jusqu'à maintenant, en pleine campagne présidentielle, le camp démocrate ne s'est pas engouffré dans la brèche.

Ton opinion