Grand Prix du Bahreïn: Trulli en pole position, Buemi seulement 17e
Actualisé

Grand Prix du BahreïnTrulli en pole position, Buemi seulement 17e

La F1 reste sujette à toutes les incertitudes cette saison. Les Toyota de l'Italien Jarno Trulli et de l'Allemand Timo Glock ont réalisé un doublé inédit lors des qualifications du Grand Prix du Bahreïn.

Sébastien Buemi (Toro Rosso), auteur du 16e temps, s'élancera en 8e ligne.

Sur un circuit tracé quasiment sur son pas de porte, le Vaudois a manqué pour 0''08 l'accès parmi les 15 pilotes admis en Q2, la deuxième partie des qualifications. Une fois de plus, il a devancé cependant son coéquipier français Sébastien Bourdais, 20e et dernier. Depuis le début de saison, en quatre Grands Prix, Buemi n'a tiré son épingle du jeu qu'une seule fois en qualifications, lors du GP de Chine il y a quinze jours (Q3, 10e).

D'abord classé 17e, le «rokkie» d'Aigle a gagné une place après la décision du jury de rétrograder l'Allemand Adrian Sutil (Force India-Mercedes) de trois rangs pour avoir gêné Mark Webber.

Buemi faisait son autocritique: «J'aurais dû faire beaucoup mieux et me qualifier facilement pour Q2, mais j'ai commis une faute dans le troisième secteur. Je suis déçu de ma performance car ma voiture marchait mieux que prévu. J'aurais peut-être dû me montrer plus prudent. Mais je suis confiant de pouvoir faire mieux dimanche.»

Première

Respectivement 6e et 4e du Championnat du monde, Trulli et Glock ont permis à Toyota d'occuper pour la première fois de son histoire les deux premières places sur une grille, en vue de la course de dimanche (départ à 14h00). L'Italien et l'Allemand ont devancé l'Allemand Sébastien Vettel (Red Bull), vainqueur en Chine il y a quinze jours, et le leader du Championnat du monde, le Britannique Jenson Button (Brawn GP).

C'est la quatrième pole position de Jarno Trulli depuis le début de sa carrière en F1. Par ailleurs, il n'y avait plus eu de Toyota en position de pointe depuis le Grand Prix du Japon 2005.

Les BMW-Sauber sont toujours à la peine: Robert Kubica (Pol) 13e, et Nick Heidfeld, 14e, partiront en 7e ligne. Les Ferrari ne valent guère mieux: le Brésilien Felipe Massa partira en 4e ligne et le Finlandais Kimi Räikkönen en 5e ligne.

Disputées par une température de 38 degrés, ces qualifications ont donné un avant-goût de ce qui attend les pilotes lors de la course de dimanche.

GP du Bahreïn. Grille de départ: 1. Jarno Trulli (It), Toyota. 2. Timo Glock (De), Toyota. 3. Sebastian Vettel (De), Red Bull. 4. Jenson Button (Gb), Brawn. 5. Lewis Hamilton (Gb), McLaren-Mercedes. 6. Rubens Barrichello (Br), Brawn. 7. Fernando Alonso (Sp), Renault. 8. Felipe Massa (Br), Ferrari. 9. Nico Rosberg (De), Williams. 10. Kimi Räikkönen (Fi), Ferrari.

11. Heikki Kovalainen (Fi), McLaren-Mercedes. 12. Kazuki Nakajima (Jap), Williams. 13. Robert Kubica (Pol), BMW-Sauber. 14. Nick Heidfeld (De), BMW-Sauber. 15. Nelson Piquet Jr. (Br), Renault. 16. Adrian Sutil (De), Force India. 17. Sébastien Buemi (Sz), Toro Rosso. 18. Giancarlo Fisichella (It), Force India. 19. Mark Webber (Au), Red Bull. 20. Sébastien Bourdais (Fr), Toro Rosso.

(si)

Ton opinion