Actualisé 21.11.2018 à 01:01

Enquête russeTrump a transmis ses réponses à Mueller

Le président américain a transmis ses réponses écrites au procureur spécial chargé de l'enquête russe.

1 / 99
L'ex-directeur du FBI James Comey a admis dimanche que de «véritables négligences» avaient été commises par la police fédérale au début de l'enquête sur l'ingérence de la Russie dans l'élection présidentielle de 2016. (Dimanche 15 décembre 2019)

L'ex-directeur du FBI James Comey a admis dimanche que de «véritables négligences» avaient été commises par la police fédérale au début de l'enquête sur l'ingérence de la Russie dans l'élection présidentielle de 2016. (Dimanche 15 décembre 2019)

AFP
Roger Stone, ancien conseiller de longue date de Donald Trump, a été reconnu coupable vendredi de mensonge au Congrès et de subornation de témoin dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence russe dans l'élection américaine de 2016. (Samedi 16 novembre 2019)

Roger Stone, ancien conseiller de longue date de Donald Trump, a été reconnu coupable vendredi de mensonge au Congrès et de subornation de témoin dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence russe dans l'élection américaine de 2016. (Samedi 16 novembre 2019)

Keystone
L'audition prévue mercredi devant le Congrès américain du procureur spécial Robert Mueller, pour évoquer son enquête sur l'ingérence russe dans la présidentielle de 2016, a été reportée. (Vendredi 12 juillet 2019)

L'audition prévue mercredi devant le Congrès américain du procureur spécial Robert Mueller, pour évoquer son enquête sur l'ingérence russe dans la présidentielle de 2016, a été reportée. (Vendredi 12 juillet 2019)

AFP

Le président américain Donald Trump a transmis mardi ses réponses écrites au procureur spécial Robert Mueller chargé de l'enquête sur l'ingérence de la Russie dans la campagne présidentielle de 2016.

«Aujourd'hui, le président a répondu aux questions écrites soumises par le bureau du procureur spécial», a indiqué l'un de ses avocats, Jay Sekulow, cité par plusieurs médias américains. «Le président a répondu par écrit», a-t-il précisé.

«Il est temps que cette enquête s'achève», a indiqué de son côté un autre avocat du milliardaire républicain, Rudy Giuliani, affirmant que le président avait fait preuve d'une «coopération sans précédent».

M. Mueller cherche en particulier à déterminer s'il y a eu collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de Donald Trump. Ce dernier a une nouvelle fois dénoncé mardi une «chasse aux sorcières». «Pas de collusion, rien!», a-t-il martelé depuis les jardins de la Maison Blanche avant de s'envoler pour la Floride, où il a prévu de célébrer la fête de Thanksgiving.

Le président américain a limogé il y a deux semaines son ministre de la Justice Jeff Sessions et l'a remplacé, de manière temporaire, par Matthew Whitaker, qui avait dans le passé publiquement repris à son compte les critiques du président contre l'enquête menée par Robert Mueller. (nxp/afp)

Trump voulait que la justice enquête sur Hillary Clinton et James Comey

Donald Trump voulait que le ministère américain de la Justice ouvre une enquête contre sa rivale à la présidentielle de 2016, Hillary Clinton, et contre l'ancien chef du FBI James Comey, écrit mardi le New York Times.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!