Actualisé 16.02.2017 à 21:08

Etats-Unis

Trump annonce un nouveau décret migratoire

Le président républicain renonce à son appel en justice sur son décret portant sur l'entrée de musulmans aux USA. Il annonce une nouvelle version la semaine prochaine.

1 / 150
Donald Trump s'est attaqué l'une des initiatives les plus emblématiques de son prédécesseur Barack Obama: le rapprochement avec Cuba, entamé fin 2014. Il annonce annuler cet accord «avec effet immédiat» qui consacrait le rapprochement diplomatique des deux pays après plus de 50 ans de gel diplomatique. Il promet «un meilleur accord pour les Cubains». (Vendredi 16 juin 2017)

Donald Trump s'est attaqué l'une des initiatives les plus emblématiques de son prédécesseur Barack Obama: le rapprochement avec Cuba, entamé fin 2014. Il annonce annuler cet accord «avec effet immédiat» qui consacrait le rapprochement diplomatique des deux pays après plus de 50 ans de gel diplomatique. Il promet «un meilleur accord pour les Cubains». (Vendredi 16 juin 2017)

AFP
L'administration Trump a publié sa feuille de route pour diminuer la règlementation bancaire en recommandant notamment un allègement des tests de résistance des grandes banques, selon un rapport publié par le Trésor. (Lundi 12 juin 2017)

L'administration Trump a publié sa feuille de route pour diminuer la règlementation bancaire en recommandant notamment un allègement des tests de résistance des grandes banques, selon un rapport publié par le Trésor. (Lundi 12 juin 2017)

AFP
Donald Trump continue sa guerre contre James Comey, accusant l'ex-chef du FBI  de lâcheté pour avoir fait fuiter à la presse des notes compromettantes sur leurs rencontres privées, (Dimanche 11 juin 2017)

Donald Trump continue sa guerre contre James Comey, accusant l'ex-chef du FBI de lâcheté pour avoir fait fuiter à la presse des notes compromettantes sur leurs rencontres privées, (Dimanche 11 juin 2017)

AFP

Le président américain Donald Trump a promis jeudi qu'il présenterait un nouveau décret sur l'immigration «la semaine prochaine». Il préfère remplacer son décret plutôt que d'en contester la suspension.

«Nous sommes en train de publier un nouveau décret (pour) la semaine prochaine qui protègera entièrement notre pays», a déclaré lors d'une conférence de presse M. Trump, qui avait signé un décret le 27 janvier actuellement bloqué par la justice.

Pas d'appel

Il n'est donc pas nécessaire que la Cour d'appel du 9e Circuit examine l'arrêt qui suspend l'application de cette décision prise le 27 janvier, a annoncé jeudi le département de la Justice dans un document remis à la justice. «Le président va ainsi faire en sorte que le pays soit immédiatement protégé, plutôt que de poursuivre une longue procédure», ajoute le ministère.

Le décret interdit pour 90 jours aux ressortissants d'Irak, d'Iran, du Yémen, de Libye, de Somalie et du Soudan d'entrer aux Etats-Unis pour 90 jours, et à ceux de Syrie jusqu'à nouvel ordre.

Contesté en justice par l'Etat de Washington, il a été suspendu à l'échelle nationale par le juge James Robart de Seattle. Sa décision a été confirmée par la Cour d'appel du 9e Circuit, mais l'un de ses membres à demandé un nouvel examen dans le cadre d'une procédure appelée «en banc». (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!