Etats-Unis: Trump annonce une réforme fiscale historique
Actualisé

Etats-UnisTrump annonce une réforme fiscale historique

Le président américain va annoncer mercredi ce qui sera, selon ses mots, «probablement la plus grande baisse d'impôts de l'histoire».

1 / 150
Donald Trump s'est attaqué l'une des initiatives les plus emblématiques de son prédécesseur Barack Obama: le rapprochement avec Cuba, entamé fin 2014. Il annonce annuler cet accord «avec effet immédiat» qui consacrait le rapprochement diplomatique des deux pays après plus de 50 ans de gel diplomatique. Il promet «un meilleur accord pour les Cubains». (Vendredi 16 juin 2017)

Donald Trump s'est attaqué l'une des initiatives les plus emblématiques de son prédécesseur Barack Obama: le rapprochement avec Cuba, entamé fin 2014. Il annonce annuler cet accord «avec effet immédiat» qui consacrait le rapprochement diplomatique des deux pays après plus de 50 ans de gel diplomatique. Il promet «un meilleur accord pour les Cubains». (Vendredi 16 juin 2017)

AFP
L'administration Trump a publié sa feuille de route pour diminuer la règlementation bancaire en recommandant notamment un allègement des tests de résistance des grandes banques, selon un rapport publié par le Trésor. (Lundi 12 juin 2017)

L'administration Trump a publié sa feuille de route pour diminuer la règlementation bancaire en recommandant notamment un allègement des tests de résistance des grandes banques, selon un rapport publié par le Trésor. (Lundi 12 juin 2017)

AFP
Donald Trump continue sa guerre contre James Comey, accusant l'ex-chef du FBI  de lâcheté pour avoir fait fuiter à la presse des notes compromettantes sur leurs rencontres privées, (Dimanche 11 juin 2017)

Donald Trump continue sa guerre contre James Comey, accusant l'ex-chef du FBI de lâcheté pour avoir fait fuiter à la presse des notes compromettantes sur leurs rencontres privées, (Dimanche 11 juin 2017)

AFP

Avec l'annonce d'une réforme fiscale présentée comme «historique», Donald Trump va tenter de marquer des points mercredi, à l'approche de sa 100e journée au pouvoir et alors qu'il s'oriente vers un compromis avec les démocrates sur la sécurité à la frontière mexicaine.

Ce sera «probablement la plus grande baisse d'impôts de l'histoire», avait annoncé le président Trump lui même la semaine dernière. Mais aller au-delà de simples allégements d'impôts et remanier l'ensemble du code fiscal --ce qui n'a pas été fait depuis 1986-- promet d'être une tâche complexe.

Concrètement, le taux de l'impôt sur les sociétés, actuellement de 35%, pourrait être abaissé à 15%, selon la promesse de campagne du républicain, et le nombre de tranches d'imposition pour les particuliers passer de sept à trois.

Une certitude: le combat sera rude face aux démocrates au Congrès. Les chefs républicains ont déjà admis que le calendrier initialement voulu pour l'adoption de cette réforme, avant le mois d'août, était intenable. Mais l'annonce d'orientations par l'exécutif représentera déjà, en soi, un relatif accomplissement.

Le dévoilement de cette réforme fiscale mercredi s'explique bien sûr par l'approche de l'échéance des 100 jours de l'administration Trump samedi. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion