16.02.2017 à 17:05

Etats-Unis

Trump aurait de sérieuses lacunes en lecture

Si la santé mentale du président est souvent remise en cause, ses capacités en lecture semblent également poser problème.

de
joc

La santé mentale de Donald Trump est régulièrement remise en cause depuis son accession à la présidence. Mais les capacités en lecture du nouveau président intriguent tout autant. Donald Trump sait-il réellement lire? Cette question peut sembler tirée par les cheveux, mais elle se pose réellement aux Etats-Unis. Au début du mois, le présentateur de talk-show et analyste politique David Pakman a évoqué très sérieusement le sujet, relève «L'Obs»: «Bien sûr, il sait déchiffrer, comprendre dans les grandes lignes, lire comme un élève de 10 ans. Mais est-il réellement en mesure de lire couramment et confortablement un texte en anglais ? Je me pose la question», s'est-il interrogé.

A-t-il déjà lu un livre en entier?

Auteur du best-seller «The Art of the Deal», qu'il a écrit pour Donald Trump, Tony Schwartz a son avis sur la question. L'écrivain avait confié l'été dernier au «New Yorker» que le milliardaire était incapable de se concentrer plus de quelques minutes. «S'il devait être briefé sur une crise dans la «Situation Room», il est impossible d'imaginer qu'il soit attentif pendant une longue période», avait-il expliqué. Mais l'écrivain est allé plus loin en avouant qu'il serait surpris que Donald Trump ait déjà lu un seul livre du début à la fin. Il est vrai que le président a toujours été incapable de citer le moindre ouvrage historique ou littéraire.

Trois paragraphes, pas plus

David Pakman, lui, a mené sa petite enquête et a compilé plusieurs vidéos de témoignages éloquents. Selon l'analyste politique, des conseillers du président ont confié qu'il ne lisait jamais les nouvelles sur internet, mais qu'il se contentait de «scroller» son fil Twitter. Donald Trump ne rédige d'ailleurs pas ses tweets lui-même, il se contente de les dicter à son équipe.

Plus surprenant: Marc Fisher, journaliste au «Washington Post» et auteur du livre «Trump Revealed: An American Journey of Ambition, Ego, Money, and Power», a expliqué que le chef de l'Etat refusait de lire les rapports trop longs, se contentant de jeter un coup d'oeil sur la première page. Il aurait d'ailleurs ordonné à son équipe de rédiger des notes courtes, ne dépassant pas une simple page et un maximum de trois paragraphes.

Moment de solitude face à une juge

D'après le «New York Times», depuis son accession à la présidence, Donald Trump ne s'informe qu'en regardant la télévision, principalement Fox News, qu'il regarde en boucle. Il refuse d'utiliser des prompteurs, préférant parfois dire ce qui lui passe par la tête. David Pakman a ressorti une vidéo particulièrement parlante, filmée lors d'une audition de Donald Trump par une juge. Alors qu'on lui demande de lire un texte, le milliardaire semble mal pris et cherche des excuses pour éviter d'accomplir cette tâche. «Je veux dire... vous voulez que je lise ça?... C'est long, c'est très long», proteste l'homme d'affaires, que son avocat tente de sauver avec une objection.

Après un long silence, il finit par affirmer que les caractères sont trop petits et qu'il a besoin de ses lunettes. Or, quelqu'un a-t-il déjà vu Trump avec des lunettes? Ensuite, au lieu de lire réellement le texte, il préfère essayer de le paraphraser laborieusement. Un moment terriblement gênant. La démonstration de Pakman se termine sur des images du jour de l'investiture du président, où il semble ne pas comprendre où il doit signer et ce qu'il est en train de signer. «Le mec peut à peine comprendre ce qui figure sur les feuilles de papier», conclut l'analyste.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!