Publié

Etats-UnisTrump dédicace des photos de gens assassinés

Lors d'un événement organisé pour contrer la polémique sur les familles séparées à la frontière, le président américain a posé son autographe sur les portraits de victimes d'immigrants illégaux.

par
joc

Vendredi dernier, Donald Trump recevait à la Maison-Blanche des familles de jeunes gens tués par des immigrants sans papiers. Un événement censé contrer la polémique sur les familles séparées à la frontière américaine. A l'occasion de cette rencontre, les invités ont présenté des photos grand format de leurs enfants disparus, rapporte Global News. A côté de chacun de ces onze visages figurait, au stylo noir épais, la signature du président des Etats-Unis. De nombreux détracteurs ont vu dans cette manière de faire une récupération politique écoeurante.

«Il est vraiment prêt à mettre son nom sur n'importe quoi»

«Oh, non. S'il vous plaît, ne me dites pas qu'il a signé des autographes sur les photos de victimes de meurtre? Il ne l'a pas fait. Il l'a fait? Il l'a fait.»

«Trump tient une photo signée d'une victime de meurtre et souligne que l'homme, c'est «Tom Selleck, mais en mieux.»

Dan Scavino Jr., responsable des réseaux sociaux de la Maison-Blanche, a assuré que les familles avaient elles-mêmes demandé à Donald Trump d'apposer son autographe sur ces clichés lors d'une réunion privée avant l'événement public. Lors de cette rencontre, le président des Etats-Unis a remis en question la véracité des récits déchirants concernant des enfants d'immigrants séparés de leur famille. «De fausses histoires de tristesse et de deuil», a-t-il déclaré. Trump a encore estimé que les véritables victimes de la crise de l'immigration aux Etats-Unis étaient les Américains tués par des étrangers sans papiers.

«Vous savez, on entend l'autre côté (de l'histoire). On n'entend jamais celui-ci», a déclaré Trump, insistant sur le fait que les enfants d'immigrants retrouveront certainement leur famille, contrairement aux victimes de meurtre. «Vos deuils ne seront pas vains. Nous sécuriserons nos frontières, et nous nous assurerons qu'elles seront bien gardées», a assuré le président américain à ses invités.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!