Réseaux sociaux: Trump demande à pouvoir retourner sur Facebook

Publié

Réseaux sociauxTrump demande à pouvoir retourner sur Facebook

«Nous pensons que la suspension du compte du président Trump a radicalement dénaturé le débat public», a plaidé l’avocat du milliardaire dans une lettre envoyée à Mark Zuckerberg.

Le compte Facebook de Donald Trump avait été suspendu après les émeutes du Capitole, en janvier 2021.

Le compte Facebook de Donald Trump avait été suspendu après les émeutes du Capitole, en janvier 2021.

AFP

Donald Trump a officiellement demandé à pouvoir retourner sur Facebook, a fait savoir son équipe de campagne mercredi, appelant à ne pas «réduire un candidat à la présidentielle au silence».

Demande de «réadmission rapide»

L’avocat de l’ancien président américain a adressé une lettre au fondateur de la plateforme, Mark Zuckerberg, lui réclamant «une réunion afin de discuter de la réadmission rapide» de Donald Trump sur le réseau social. «Nous pensons que la suspension du compte Facebook du président Trump a radicalement dénaturé et restreint le débat public», argue Scott Gast dans cette missive, datée de mardi. Il exhorte la plateforme à «promouvoir un véritable dialogue, et non réduire un candidat à la présidentielle au silence».

L’ex-dirigeant républicain avait été suspendu du réseau social pour deux ans après l’attaque menée par ses partisans contre le Capitole, le 6 janvier 2021. Facebook avait estimé que Donald Trump ne pourrait revenir que lorsque les «risques pour la sécurité du public auraient disparu».

Décision «dans les prochaines semaines»

Sollicité par l’AFP mercredi, un porte-parole de Meta, la maison mère du réseau, a promis une décision sur le sort de l’ancien président «dans les prochaines semaines».

Donald Trump avait déjà été réadmis sur Twitter le 19 novembre 2022, quatre jours après avoir déclaré sa candidature à l’élection présidentielle de 2024. Il n’a toutefois pas encore publié de message sur ce compte, communiquant principalement via sa propre plateforme, Truth Social.

(AFP)

Ton opinion

15 commentaires