Mongolie: Trump Jr. autorisé à tuer grâce au statut de papa
Publié

MongolieTrump Jr. autorisé à tuer grâce au statut de papa

Le fils du président américain aurait bénéficié d'un traitement de faveur pour chasser un mouton protégé

par
Sophie Pieren
Donald Trump Jr. aurait ramené chez lui les cornes du mouton tué.

Donald Trump Jr. aurait ramené chez lui les cornes du mouton tué.

dr

Une nuit d'août 2019, dans une région reculée de l'ouest de la Mongolie, Donald Trump Jr. a utilisé une carabine à visée laser et tué un argali. Cet animal aux cornes courbées pouvant atteindre 2mètres de long est considéré comme le plus grand mouton du monde.

Au-delà de son aspect majestueux, il fait partie des espèces menacées. Sa chasse nécessite donc un permis très convoité, délivré au compte-gouttes par le Gouvernement mongol. Selon le site d'investigation ProPublica, le fils du président américain aurait bénéficié d'un traitement de faveur pour décrocher le précieux sésame. La partie de chasse a en effet eu lieu quelques semaines après une rencontre américano-mongole de haut niveau à la Maison-Blanche, alors que le pays d'Asie enclavé entre la Russie et la Chine compte sur le soutien économique et sécuritaire américain.

Après son séjour de sept jours en Mongolie, Donald Trump Jr. aurait été reçu personnellement par le président mongol, Khaltmaagiyn Battulga. Détail piquant: lors de la chasse, l'Américain n'avait pas encore son précieux permis, qui ne lui a été remis que le 2septembre, soit un mois après son voyage.

Interrogé par les médias américains, TrumpJr. s'est défendu en précisant qu'il avait acheté son voyage en 2015 déjà, sur ses fonds privés, et qu'il avait utilisé des vols commerciaux. Deux des fils du président sont passionnés par la chasse aux animaux sauvages. TrumpJr. a déjà abattu éléphants et léopards.

Ton opinion