Etats-Unis: Trump nie avoir été obscène envers Hillary Clinton
Actualisé

Etats-UnisTrump nie avoir été obscène envers Hillary Clinton

Dire que Clinton "s'est fait mettre" n'était pas vulgaire, se défend Trump, tandis que certains se penchent sur la sémantique.

Lors d'un meeting dans le Michigan, lundi 21 décembre, le candidat à la primaire républicaine a tenu à l'encontre de sa rivale Hillary Clinton des propos jugés choquants par beaucoup, qu'il a donc défendus le lendemain. (Image - 21 décembre 2015)

Lors d'un meeting dans le Michigan, lundi 21 décembre, le candidat à la primaire républicaine a tenu à l'encontre de sa rivale Hillary Clinton des propos jugés choquants par beaucoup, qu'il a donc défendus le lendemain. (Image - 21 décembre 2015)

Reuters/

Le milliardaire et candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump s'est défendu mardi d'avoir proféré des propos vulgaires contre Hillary Clinton, après des insinuations qualifiées de «dégradantes» par l'équipe de la candidate démocrate.

Donald Trump était en meeting lundi soir à Grand Rapids, dans le Michigan (nord), quand il a raconté aux milliers de partisans rassemblés son dégoût à l'idée que sa rivale démocrate ait pu se rendre aux toilettes pendant le débat démocrate de samedi (voir article en lien).

Il a aussi lâché, en rappelant l'échec à la primaire démocrate d'Hillary Clinton face à Obama en 2008 : «Elle allait le battre, elle était la favorite mais "elle s'est fait mettre", elle a perdu», a-t-il alors déclaré.

To be, or not to be (vulgar) ?

Le verbe exact utilisé par Donald Trump en anglais, «schlonged», est dérivé d'un mot d'argot très vulgaire, d'origine yiddish, désignant un pénis.

Trump s'est défendu dans une série de tweets publiés mardi soir d'utiliser un mot «vulgaire».

«Une fois encore, les #MSM (les grands médias, NDLR) sont malhonnêtes. "Schlonged" n'est pas vulgaire. Quand j'ai dit que Hillary s'était fait "mettre", ça voulait dire "s'est fait salement battre"», a écrit le turbulent candidat.

Trump a insisté dans un second tweet.

(A tous ceux qui me défendent, à la télé, pour l'emploi du mot "schlonged", mal interprété par les média mainstream, rappelez-leur que cela veut dire "battu à plate couture". #medias malhonnêtes)

Il a mentionné, dans un troisième, que la radio publique nationale (NPR) avait déjà utilisé ce mot à l'antenne.

Les propos du candidat républicain ont soulevé l'indignation dans la presse et sur internet, sans que ses fans ne s'alarment.

"Schlonged" à la loupe

Hillary Clinton a répondu par le mépris aux commentaires de lundi soir, associés à une «attaque incroyablement sexiste» par le site de gauche ThinkProgress.

Contrecoup médiatique, la pluie de commentaire s'est aussi penchée sur l'usage du mot "Schlonged" lui-même.

Donald Trump n'en est toutefois pas à son premier propos polémique (voir nos articles en lien, ci-contre). (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion