Etats-Unis: Trump, pas débile, veut le prouver par un test de QI
Actualisé

Etats-UnisTrump, pas débile, veut le prouver par un test de QI

Pour couper court à la polémique le qualifiant de «débile», le Président américain est disposé à se prêter à un test de QI.

Donald Trump.

Donald Trump.

Keystone

Donald Trump a assuré mardi que les articles qui détaillent ses relations tendues avec le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson sont «bidons». Mais le président des Etats-Unis est disposé à se prêter au jeu du test de QI (quotient intellectuel).

Selon la chaîne NBC News, le secrétaire d'Etat a qualifié le président de «débile» à la fin d'une réunion au Pentagone (Défense) cet été, des propos démentis par son porte-parole. «Je pense que c'est une fausse information», a affirmé Donald Trump dans un entretien au magazine «Forbes» publié mardi.

«Il faudra comparer nos tests de QI»

«Mais s'il l'a dit, je pense qu'il faudra comparer nos tests de QI. Et je peux vous dire qui va gagner», a ajouté le chef de la Maison Blanche.

Les révélations de NBC News avaient contraint l'ancien patron du géant pétrolier ExxonMobil Rex Tillerson à prendre la parole pour affirmer son soutien public et son «engagement en faveur du succès» de Donald Trump . Peu après, ce dernier avait assuré avoir «pleinement confiance en Rex», dénonçant une histoire «fabriquée par NBC». (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion