Actualisé 09.02.2017 à 21:56

Etats-UnisTrump plombe l'industrie touristique de son pays

Les réservations de voyages à destination des Etats-Unis ont baissé depuis toutes les régions du monde. Ou presque.

von
spi
1 / 149
Les démocrates américains ont franchi un cap dans leurs enquêtes visant le président Donald Trump, en les faisant rentrer officiellement dans le cadre d'une procédure de destitution. (Jeudi 12 septembre 2019)

Les démocrates américains ont franchi un cap dans leurs enquêtes visant le président Donald Trump, en les faisant rentrer officiellement dans le cadre d'une procédure de destitution. (Jeudi 12 septembre 2019)

Keystone
La démocrate Ilhan Omar a déclaré aux journalistes que Donald Trump était «fasciste». (Jeudi 18 juillet 2019)

La démocrate Ilhan Omar a déclaré aux journalistes que Donald Trump était «fasciste». (Jeudi 18 juillet 2019)

Keystone
La Chine a annoncé, en pleine escalade de la guerre commerciale avec Washington, avoir infligé une amende anti-monopole de 23,3 millions francs à une co-entreprise du constructeur automobile américain Ford. (Mercredi 5 juin 2019)

La Chine a annoncé, en pleine escalade de la guerre commerciale avec Washington, avoir infligé une amende anti-monopole de 23,3 millions francs à une co-entreprise du constructeur automobile américain Ford. (Mercredi 5 juin 2019)

Keystone

Les spécialistes de la branche touristique le craignaient. Il semble que les faits corroborent leurs peurs: depuis que Donald Trump a signé un document fermant les frontières aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane, les voyageurs boudent les Etats-Unis. Et ce quel que soit leur pays de départ.

Même si le décret, paraphé le 27 janvier, a été suspendu par la justice, le nombre de réservations à destination des Etats-Unis a diminué de 6,5%, selon le cabinet d'analyse des voyages ForwardKeys. Sans surprise, la baisse est particulièrement forte en provenance du Moyen-Orient (-37,5%) et d'Arabie saoudite (-60%). Mais la chute touche également la région Asie-Pacifique (-14%), l'Europe occidentale (-13,6%), du Nord (-6,6%) et du Sud (-2,9%). L'étude exclut la Chine et Hongkong, en raison de l'effet saisonnier dû au Nouvel-An chinois. Dans les sept pays concernés par le décret, les réservations vers les USA ont dégringolé de 80% par rapport à la même période en 2016, précise ForwardKeys, qui fonde ses conclusions sur l'analyse de 14 millions de réservations par jour.

Plusieurs voyagistes suisses contactés disent toutefois ne pas avoir observé de recul au départ de notre pays. (spi/afp)

Epiés jusque sur Facebook

Les ambassades américaines pourraient exiger des demandeurs de visa les mots de passe de leurs comptes sur les réseaux sociaux. Cette mesure vise à renforcer les contrôles préalables des visiteurs et à éliminer ceux qui pourraient constituer une menace. Elle concerne particulièrement les ressortissants des sept pays visés par le décret de Trump. «S'ils veulent vraiment venir en Amérique, ils vont coopérer. Sinon, au suivant», a commenté le secrétaire à la Sécurité intérieure John Kelly.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!