Etats-Unis: Trump va-t-il déréguler le système bancaire?
Actualisé

Etats-UnisTrump va-t-il déréguler le système bancaire?

Selon S&P, il sera difficile pour Donald Trump de déréguler le secteur bancaire sans le feu vert du Congrès.

1 / 144
Le président élu des Etats-Unis a annoncé le retrait des USA du traité commercial transpacifique (TPP). (Mardi 22 novembre 2016)

Le président élu des Etats-Unis a annoncé le retrait des USA du traité commercial transpacifique (TPP). (Mardi 22 novembre 2016)

AFP
L'ambassadeur d'Israël aux Etats-Unis Ron Dermer a rendu visite à New York à Donald Trump en le qualifiant de «véritable ami» de l'Etat hébreu. (Jeudi 17 novembre 2016)

L'ambassadeur d'Israël aux Etats-Unis Ron Dermer a rendu visite à New York à Donald Trump en le qualifiant de «véritable ami» de l'Etat hébreu. (Jeudi 17 novembre 2016)

Keystone
Human Rights Watch executive director Kenneth Roth talks during a media conference at the Residence Palace in Brussels, Monday, Jan. 24, 2011. Human Rights Watch released its annual review of human rights situations around the world, this year focusing on what it calls the silence and complicity of the U.S., U.N., EU and major European nations in dealing with rights-abusing developing nations. (AP Photo/Geert Vanden Wijngaert)

Human Rights Watch executive director Kenneth Roth talks during a media conference at the Residence Palace in Brussels, Monday, Jan. 24, 2011. Human Rights Watch released its annual review of human rights situations around the world, this year focusing on what it calls the silence and complicity of the U.S., U.N., EU and major European nations in dealing with rights-abusing developing nations. (AP Photo/Geert Vanden Wijngaert)

AFP

L'agence de notation Standard & Poor's a estimé mercredi qu'une dérèglementation totale du secteur financier serait difficile alors que Donald Trump a promis de démanteler une loi emblématique votée après la crise de 2008.

«Nous sommes persuadés que la nouvelle administration va essayer de suspendre un certain nombre de nouvelles règlementations. Cependant une dérèglementation totale, notamment une abrogation de la loi Dodd-Frank, sera difficile et nécessitera le feu vert du Congrès», avertit l'agence de notation.

Si l'abrogation de cette réforme financière est susceptible de doper les bénéfices du secteur, elle pourrait paradoxalement, prévient S&P, entraîner un abaissement des notes de solvabilité des banques car il y a des risques que leurs capitaux propres ou leurs niveaux de liquidités s'en trouvent affectés.

La loi Dodd-Frank au coeur des attentions

En conséquence, «il est prématuré de déterminer avec certitude l'impact des objectifs du président élu Donald Trump sur notre notation des institutions financières», conclut l'agence de notation.

La loi Dodd-Frank, réponse de 848 pages de l'administration Obama à la crise financière, régule l'ensemble du secteur financier et a pour objectifs d'éviter une répétition des errements ayant conduit à la banqueroute de la banque Lehman Brothers et de mettre fin au «Too big to fail» (banques trop grosses pour faire faillite).

L'équipe du nouveau président a annoncé le 10 novembre qu'elle travaillait à un démantèlement de cette loi dénoncée par Wall Street mais saluée par l'opinion publique qui dénonce les abus des banquiers.

Bannon a dénoncé le rôle des banques dans la crise

Les actions des banques se sont envolées en Bourse dans la foulée avant de reculer mercredi, après la diffusion dans la presse américaine de propos virulents contre les grandes banques tenus par un conseiller influent de Donald Trump. JPMorgan Chase et Goldman Sachs ont perdu plus de 2% chacune.

Steve Bannon, ancien banquier de Goldman Sachs nommé il y a peu haut conseiller à la Maison Blanche, avait dénoncé en 2014 le rôle des banques dans la crise des «subprime», selon des extraits diffusés mercredi.

Pour le conseiller, le fait qu'aucun grand banquier n'ait alors été écroué pour ce désastre financier avait alimenté une poussée du populisme. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion