Attentats de Boston: Tsarnaev, condamné à mort, pourra s'exprimer
Actualisé

Attentats de BostonTsarnaev, condamné à mort, pourra s'exprimer

Un juge fédéral a annoncé qu'il imposerait formellement la peine de mort à l'auteur des attentats de Boston lors d'une audience le 24 juin, où les victimes et l'accusé pourront s'exprimer.

1 / 192
29.01.2016 L'un des auteurs des attentats de Boston, qui ont fait trois morts et 264 blessés en 2013, a interjeté appel vendredi de sa condamnation à mort prononcée en juin dernier.

29.01.2016 L'un des auteurs des attentats de Boston, qui ont fait trois morts et 264 blessés en 2013, a interjeté appel vendredi de sa condamnation à mort prononcée en juin dernier.

AFP/--
06.07.15 Djokhar Tsarnaev, a réclamé lundi un nouveau procès, moins de deux semaines après sa condamnation à mort.

06.07.15 Djokhar Tsarnaev, a réclamé lundi un nouveau procès, moins de deux semaines après sa condamnation à mort.

AFP
24.06 L'auteur des attentats de Boston Djokhar Tsarnaev est resté silencieux, mercredi, lors d'une audience au cours de laquelle il s'est fait formellement imposer la peine de mort, et durant laquelle des victimes et des proches ont pu prendre la parole et s'adresser au jeune homme de 21 ans.

24.06 L'auteur des attentats de Boston Djokhar Tsarnaev est resté silencieux, mercredi, lors d'une audience au cours de laquelle il s'est fait formellement imposer la peine de mort, et durant laquelle des victimes et des proches ont pu prendre la parole et s'adresser au jeune homme de 21 ans.

Michael Dwyer

Le juge George O'Toole ne peut que suivre la décision des jurés qui avaient décidé de la peine de mort pour le jeune musulman d'origine tchétchène le 15 mai dernier. Mais c'est à lui, officiellement, d'imposer la sentence.

Djokhar Tsarnaev, 21 ans, avait été reconnu coupable des attentats du marathon, qui avaient fait trois morts et 264 blessés le 15 avril 2013 dans cette ville du nord-est des Etats-Unis. Il a aussi été reconnu coupable de la mort d'un policier trois jours plus tard. L'audience du 24 juin devrait permettre une fois encore aux survivants ou proches des victimes des attentats de s'exprimer. Djokhar Tsarnaev pourra aussi prendre la parole, mais rien ne dit qu'il le fera.

Les Tsarnaev fuyant après les explosions

L'ancien étudiant ne s'est jamais exprimé durant son procès, du 4 mars au 15 mai, et n'a jamais montré la moindre émotion, sauf une fois, face aux larmes d'une vieille tante venue de Russie pour témoigner. Les jurés avaient délibéré pendant 14 heures avant de le condamner à mort à l'unanimité. S'agissant de la peine capitale, cette condamnation est automatiquement passible d'appel. (afp)

Marathon de Boston: nouvelle vidéo
Les Tsarnaev juste avant les explosions

Ton opinion