Affaire Delphine Jubillar - Son étrange échange avec la femme de son amant

Publié

Affaire Delphine Jubillar«Tu prendras ma place quand elle sera libre»

Le jour de sa disparition, l’infirmière de 33 ans a échangé de surprenants messages avec la compagne de son amant.

Sept mois après la disparition de Delphine Jubillar dans le sud de la France, de nouveaux éléments permettent de dessiner les dernières heures précédant les faits. Selon «La Dépêche», l’infirmière de 33 ans a échangé d’étranges messages avec la femme de son amant de Montauban le 15 décembre 2020. La veille, le nouvel amoureux de Delphine lui a envoyé un SMS contenant un cœur et son épouse est tombée dessus. L’homme lui a alors avoué qu’il avait une liaison avec la trentenaire et qu’il comptait divorcer.

Le lendemain, cette femme a contacté Delphine par message: «Tu prendras ma place quand elle sera libre, pour le moment ce n’est pas le cas», lui a-t-elle notamment écrit. Les deux femmes ont ensuite passé une sorte d’accord: Delphine devait prendre ses distances avec son nouvel amour le temps des fêtes de fin d’année. «Tu garderas toujours une place entre nous», a répondu l’infirmière, se montrant conciliante et compréhensive. Ce soir-là, le couple de Montauban est resté chez lui, comme l’ont établi les enquêteurs.

À 22h19 et 22h58, Delphine a envoyé deux messages à son amant et une photo d’elle en tenue de nuit. Ce sont les derniers messages envoyés par l’infirmière avant sa disparition. Au bout de six mois d’enquête, le mari de Delphine, qui vivait très mal l’idée d’une séparation, a été arrêté et mis en examen pour le meurtre de sa femme le 18 juin. Une première demande de remise en liberté a été rejetée la semaine dernière et l’homme continue de clamer son innocence, soutenu par sa nouvelle compagne.

(joc)

Ton opinion