Actualisé 28.03.2020 à 15:33

Tennis

«Tu sais ce que c'est la Pontaise, Benoît?»

Stan Wawrinka et Benoît Paire s'imposent comme un vrai duo comique. Florilège de leur vendredi soir.

de
Sport-Center
Instagram

Faire rire par le jeu d'un seul dialogue, sans autre accessoire que quelques ingrédients à cocktail, n'est pas donné à tout le monde. C'est le petit exploit que sont en train de réussir Stan Wawrinka et Benoît Paire au fil de leurs échanges décontractés sur Instagram. Après leur apéro de lundi, l'analyse des fiascos du hawk-eye de mercredi, les deux compères ont remis ça vendredi soir dans une version plus débridée. Après tout, Stan Wawrinka, 35 ans ce samedi, fêtait son anniversaire avec quelques heures d'avance.

Les thématiques changent, les vannes fusent. Alors pour faire le tri, commençons par le très local. Lorsque Stan Wawrinka rebondit sur le commentaire d'un internaute visiblement servettien - «il y a plus de monde sur le live qu'à la Pontaise» - le Vaudois s'enquiert des connaissances de son ami en matière de foot suisse. «Tu sais ce que c'est la Pontaise, Benoît?» Réponse de l'Avignonnais, grand fan de l'OM, après un sourire entendu: «sacrée équipe, ça, la Pontesse...» Ineos a encore du boulot pour replacer le LS sur la carte du football européen.

La suite? Une petite pique à l'intention de Stefanos Tsitsipas. «Tu as vu sa dernière vidéo, demande Stan au sujet du Grec. Il est en K-way jaune chez lui et il dit qu'il s'est pris la tête avec ses parents, qu'il a commencé le confinement seul et que cela ne va pas être facile.» Réponse de Ben: «Au bout d'un moment il lui met des coups de raquette, alors...» Éclat de rire général en référence à l'épisode clairement gênant qui avait vu Tsitsipas frapper son père lors d'une colère pendant l'ATP Cup.

Pour le reste, notre collègue de «L'Equipe» Quentin Moynet a eu la bonne idée de réaliser un petit verbatim. Gardons-en ces deux passages.

- Wawrinka: «C'est qui ta joueuse préférée?» - Paire: «Carla Suarez Navarro.» - Wawrinka: «Mais elle a arrêté.» - Paire: «Hein? Mais non.» - Wawrinka: «Tu peux pas dire que c'est ta joueuse préférée alors que tu sais même pas qu'elle a arrêté.»

- Wawrinka: «Tu arrêtes quoi en premier, l'alcool ou les femmes?» - Paire: «Putain c'est dur ça. La question piège. Parce que sans l'alcool je peux pas aller vers les femmes. Non je rigole. Je pense que j'arrête l'alcool. Je ne peux pas vivre sans les femmes.»

Si la saison ATP devient blanche, comme certains commencent à le craindre, Stan Wawrinka et Benoît Paire n'ont pas besoin de se chercher une activité de substitution. Leur duo comique a de l'avenir. Il est l'une des belles découvertes de cette période de confinement.

M.A.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!