Tube de l'été: la «danse de la grippe aviaire»
Actualisé

Tube de l'été: la «danse de la grippe aviaire»

La «danse de la grippe aviaire», dont les pas reproduisent les spasmes d'un poulet agonisant, est devenue le tube de l'été en Côte d'Ivoire. La vidéo.

Au même moment, le volatile revient en grâce dans les assiettes ivoiriennes.

Les deux bras en arrière pour mimer les ailes, les yeux écarquillés, la tête légèrement inclinée, et souvent la langue pendue, le tout couronné par des sautillements: toutes les nuits, des milliers de noceurs abidjanais rivalisent désormais dans l'imitation du poulet malade au rythme frénétique du «coupé-décalé» ivoirien.

A toutes les sauces

Créée début mai à «Marcory-Gasoil», un maquis (grande buvette à ciel ouvert) du quartier populaire de Marcory, l'une des deux communes du district d'Abidjan où le virus H5N1 a été détecté, la danse du poulet grippé est très vite devenue un phénomène de mode.

A l'origine de ce succès, «Stop grippe aviaire», le premier album du disc-jockey DJ Lewis, devenu le véritable succès musical et commercial de l'été à Abidjan, où la population continue à sortir et danser malgré crise politique et récession économique.

Les multiples émissions télés, concerts, prestations dans les maquis et discothèques ont fait le reste: le poulet grippé se danse désormais à toutes les sauces chez les noctambules ivoiriens, qui l'ont adopté pour «dédramatiser» et «tuer» la maladie.

Et son succès va au-delà de l'Afrique de l'ouest: DJ Lewis dit avoir reçu des invitations pour des spectacles en Suisse, en France et en Australie.

Retour en grâce

La dédramatisation de l'épizootie a contribué au retour du gallinacé dans les assiettes ivoiriennes. Ainsi, alors que les ventes de poulet en Côte d'Ivoire avaient chuté de 80 % après l'apparition de la grippe aviaire, les restaurateurs signalent aujourd'hui son retour en grâce.

Seul le vocabulaire évolue: «Pour rire, certains clients ne me commandent plus 'du poulet', mais 'de l'aviaire'», sourit Maryse Nguessan, patronne d'un restaurant sur le Plateau, le quartier des affaires d'Abidjan.

(Vidéo: Aeiou, le blog de flu)

(ats)

Ton opinion