Japon: Tué par sa femme pour une infidélité il y a 40 ans

Actualisé

JaponTué par sa femme pour une infidélité il y a 40 ans

Une Japonaise de 71 ans qui avait battu à mort son mari de 79 ans à cause d'une liaison qu'il avait eue il y a près de 40 ans a échappé à la prison.

Le président du tribunal de Tokyo a reconnu dans son jugement que l'accusée avait «eu recours à la violence parce qu'elle était devenue folle de rage en se rappelant l'adultère» commis par son époux en 1979.

La septuagénaire, qui a exprimé des «remords» devant la cour, a été condamnée à une peine d'emprisonnement avec sursis, précise l'Asahi.

La victime, un ancien employé de banque volage, était décédée le 2 août 2014 des suites des coups répétés infligés la tête et au visage par son épouse humiliée au domicile conjugual à Tokyo.

Ayant réalisé à l'époque qu'elle était trompée, cette dernière avait contenu sa colère au nom de ses enfants pendant 36 ans, restant toujours fidèle, jusqu'à ce que son mari lui confesse son infidélité l'été dernier et qu'elle laisse éclater sa frustration, a raconté le journal. (afp)

Ton opinion