Mondial 2018: Tué pour avoir célébré la victoire du Brésil
Actualisé

Mondial 2018Tué pour avoir célébré la victoire du Brésil

Au Liban, un homme a été tué par son voisin après une dispute concernant les équipes qu'ils soutenaient.

Image d'illustration

Image d'illustration

Keystone

Il célèbre la victoire du Brésil, son voisin le poignarde: un Libanais a été tué et son agresseur interpellé après le match remporté par l'équipe brésilienne face à la Serbie en Coupe du monde, ont indiqué jeudi l'armée libanaise et la presse locale.

Le Liban ne participe pas au Mondial de football qui se déroule en Russie, mais la compétition sportive déchaîne les passions. Les drapeaux du Brésil, de la France ou de l'Allemagne sont accrochés partout dans la capitale libanaise.

Poignardé à mort

Un Libanais a été interpellé mercredi soir après avoir tué son compatriote Mohammed Zahr, dans la banlieue sud de Beyrouth, «en raison d'une dispute entre les deux hommes concernant les équipes sportives qu'ils soutenaient», a indiqué l'armée dans un communiqué.

Selon la presse locale, la victime a été «poignardée» à mort à la suite d'une altercation avec deux voisins, alors qu'elle célébrait la victoire du Brésil et la défaite de l'Allemagne à la Coupe du monde.

Le Brésil est passé en 8e de finale après avoir remporté mercredi soir le match face à la Serbie (2-0), tandis que l'Allemagne a été éliminée de la compétition à l'issue de sa défaite face à la Corée du Sud (2-0).

(nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion