Tués par un sirop médical
Actualisé

Tués par un sirop médical

Vingt-huit personnes sont mortes après avoir consommé un sirop pour la toux qui contenait un produit chimique toxique.

Une quarantaine, sur un total de 76 malades, sont dans un état critique. La plupart des victimes sont des hommes de plus de 60 ans. Les autorités ont arrêté trois responsables de la société panaméenne qui a confectionné le sirop et ont ordonné le retrait de 20 000 flacons de quatre sirops.

Les analyses ont révélé la présence d'un produit chimique dangereux pour l'homme qui est habituellement utilisé dans le système de refroidissement des radiateurs automobiles. Les Panaméens les plus pauvres n'ont pas les moyens d'acheter les médicaments des laboratoires internationaux.

Ton opinion