Voyagiste allemand: TUI espère mieux pour 2009
Actualisé

Voyagiste allemandTUI espère mieux pour 2009

Le géant allemand du tourisme TUI espère renouer avec les bénéfices cette année grâce à des cessions d'actifs et de meilleures perspectives pour TUI Travel, la consommation montrant des signes de reprise en Grande-Bretagne.

TUI, qui vient de céder sa filiale de transport maritime Hapag- Lloyd à un groupe d'investisseurs basé à Hambourg, a publié mercredi une perte nette de 121,3 millions d'euros (184,5 millions de francs) pour 2008, contre un bénéfice de 173 millions d'euros en 2007, en raison principalement de charges de restructuration.

«La crise financière qui s'est transformée à la fin de 2008 en une crise économique d'une intensité sans précédent depuis plusieurs dizaines d'années a également touché TUI à plein au quatrième trimestre», a déclaré à la presse le président du directoire, Michael Frenzen.

Les compagnies aériennes et les tours opérateurs ont déjà réduit leur capacité pour s'adapter à la baisse de la demande, la crise entraînant une baisse des voyages d'affaires et de tourisme.

La vente de Hapag-Llloyd pour 1,6 million d'euros et les 200 millions de livres de réductions de coûts annuelles, un chiffre plus élevé que prévu, issues de la fusion en 2007 de la filiale voyages de TUI et du britannique First Choice, devraient permettre au groupe de renouer avec les bénéfices cette année.

(ats)

Ton opinion