Météo: Tunnel du Gothard fermé pour déblayer la neige

Actualisé

MétéoTunnel du Gothard fermé pour déblayer la neige

L'hiver a fait un brusque retour en Suisse. La majeure partie du pays s'est réveillée sous un manteau blanc, jeudi matin.

par
mst/ofu/leo

Les spécialistes l'avaient annoncé, ils ne se sont pas trompés. L'hiver a fait un brusque retour en Suisse, mercredi, avec l'arrivée d'une perturbation très active, accompagnée d'air humide et froid. En soirée, les premiers flocons sont tombés jusqu'à basse altitude, et les précipitations se sont poursuivies durant toute la nuit. «50 cm de neige à Thierrens un 4 avril!», déclare un lecteur vaudois, surpris de voir une telle couche de neige en se réveillant jeudi.

Départs perturbés à l'aéroport

A l'aéroport de Genève, les arrivées de la matinée n'ont pas été perturbées, mais des retards ont eu lieu avec les départs. Environ 25 vols ont subi entre 1h et 1h30 de retard et quatre vols étaient en attente d'information, indiquait en cours de matinée Madeleine Von Holzen, porte-parole de Genève Aéroport. «Aucun vol passagers n'a été annulé à cette heure suite aux conditions météorologique de ce jour, précise-t-elle. La piste est déneigée et fonctionnelle, la situation est sous contrôle. Par ailleurs, les conditions météorologiques vont en s'améliorant.»

Les passagers doivent s'attendre cependant encore à un certain nombre de retards dans le courant de la journée, un retour à la normal étant prévu d'ici la fin de trafic. Genève Aéroport recommande donc de suivre les informations sur son application et son site internet, ainsi qu'auprès des compagnies aériennes.

TPG: lignes de campagne touchées

Du côté des Transports publics genevois (TPG), la situation de manière générale n'a pas été chaotique, indique François Mutter, porte-parole de la régie. Les lignes circulant au centre-ville n'ont pas connu de perturbations majeures. En revanche, de gros retards ont été enregistrés sur les lignes de campagne pendant la matinée. Ainsi, dans la région du Mandement, les bus P et W ont été interrompus à cause de chutes d'arbres. Sur la ligne F, qui relie le Pays de Gex (F) à la gare de Cornavin, un service de navettes a remplacé les bus articulés, pour lesquels il était trop compliqué de circuler.

D'autres lignes ont été touchées à cause de la chaussée glissante, de véhicules en travers de la route ou en raison des ralentissements dus à la prudence des conducteurs. Ainsi les lignes A, C, 31, 33 à Jussy et les lignes K et J à Bernex ont subi des retards de 25 à 40 minutes. Aux alentours de midi, la situation était revenue à la normale, ont annoncé les TPG.

La neige a également touche le Conservatoire et Jardin botaniques de Genève en provoquant l'effondrement d'une colossale branche d'arbre. Le parc a été fermé pour la journée.

Chaos sur l'A2

En raison des conditions météorologiques, nombre d'automobilistes ont dû prendre leur mal en patience jeudi matin. Sur l'A2, de gros bouchons se sont formés dans les deux sens et ce dès 6h30, rapporte «20 Minuten». Un lecteur alémanique témoigne: «Je suis bloqué dans les bouchons depuis quatre heures.» La police cantonale uranaise confirme que l'autoroute a dû être momentanément fermée à la circulation pour les travaux de déblaiement.

En début d'après-midi, le tunnel du Gothard a été fermé pour permettre aux machines de déblayer la neige. Il y avait près de 70 centimètres de neige à Göschenen (UR), à proximité de l'entrée nord.

La situation était quasi-identique à Iselle (I) où un lecteur a dû patienter plus de 90 minutes avant de pouvoir embarquer à bord de la navette ferroviaire pour autos reliant la localité italienne à Brigue (VS). La compagnie BLS confirme que des travaux de déblaiement des voies sont en cause.

1 / 20
Le Jardin botanique de Genève a fermé toute la journée jeudi suite à la chute d'une grosse branche d'un sophora.

Le Jardin botanique de Genève a fermé toute la journée jeudi suite à la chute d'une grosse branche d'un sophora.

Les habitants de Thierrens (VD) se sont réveillés jeudi (4 avril 2019) sous une épaisse couche de neige.

Les habitants de Thierrens (VD) se sont réveillés jeudi (4 avril 2019) sous une épaisse couche de neige.

Lecteur reporter
Idem pour ceux de Selzach (SO).

Idem pour ceux de Selzach (SO).

Lecteur reporter

Même si le Plateau a eu droit à un peu d'or blanc, c'est bien le versant sud des Alpes, le Haut-Valais, le Tessin et les Grisons qui sont touchés par d'abondantes précipitations. Jusqu'à 1m50 de neige est attendu d'ici la fin de l'épisode, ce qui a poussé Météosuisse à lancer une alerte de degré 4 sur 5 aux fortes chutes de neige dans ces régions.

Dangers d'avalanche

Cette massive couche de neige fraîche engendre un fort danger d'avalanche dans les Alpes. L'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF) a placé une bonne partie du massif alpin en alerte de degré 4/5.

«Des avalanches spontanées très nombreuses sont à attendre, également de très grande taille» à partir de 2000m, prévient le SLF, qui parle de «conditions dangereuses» pour des randonnées en dehors des pistes sécurisées.

Le risque d'avalanche a également provoqué l'interruption du trafic de la Matterhorn Gotthard Bahn entre Realp (UR) et Hospental (UR), a indiqué jeudi dans un communiqué la compagnie ferroviaire

Flash météo de 2h, jeudi

Flash météo du 04.04.2019, 02h

Ton opinion