Royaume-Uni: Tusk appelle à lancer le Brexit «le plus tôt possible»
Actualisé

Royaume-UniTusk appelle à lancer le Brexit «le plus tôt possible»

Le président du Conseil européen souhaite que Londres sorte de l'UE rapidement.

Theresa May et Donald Tusk à Londres le 8 septembre 2016.

Theresa May et Donald Tusk à Londres le 8 septembre 2016.

photo: Keystone/archives

Donald Tusk a rencontré jeudi la Première ministre britannique Theresa May. Le président du Conseil européen a appelé Londres à déclencher sa sortie de l'Union européenne «le plus tôt possible».

«Je suis conscient que cela n'est pas facile mais j'espère que vous êtes prête à démarrer le processus [de sortie de l'UE] le plus tôt possible», a-t-il dit à Mme May au début de leur rencontre à Downing Street. M. Tusk a par ailleurs estimé sur Twitter que «la balle est dans le camp du Royaume-Uni», jugeant qu'il est «dans l'intérêt de tous de démarrer» les négociations «le plus tôt possible».

«Notre but est d'établir les relations les plus proches possible entre l'Union européenne et le Royaume-Uni», a ajouté le Polonais. Le président du Conseil européen avait plaidé mi-juillet pour que le Brexit soit un «divorce de velours».

Dès 2019

Selon des sources au sein de l'Union européenne, le Conseil européen souhaite que Londres invoque l'article 50 du Traité de Lisbonne avant mai 2017, pour que le pays ne soit plus membre de l'UE lors des élections européennes de mai 2019. Une fois l'article 50 déclenché, le Royaume-Uni aura en effet deux ans pour négocier les modalités de son départ de l'UE et quitter le bloc.

Theresa May a pour sa part indiqué qu'elle souhaitait que les négociations de sortie de l'Union européenne se déroulent «en douceur». Elle répète régulièrement que l'article 50 ne sera pas déclenché avant la fin de l'année, sans autre précision. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion