Divertissement: Twitch veut sa propre version du «Bachelor»
Actualisé

DivertissementTwitch veut sa propre version du «Bachelor»

La plateforme de diffusion de jeux vidéo prépare des talk-shows et des émissions de divertissement pour étendre sa communauté prisée par les jeunes gamers.

Twitch
Twitch

La plateforme de diffusion en direct de parties de jeux vidéo aspire à devenir une plateforme générale de divertissement.

twitch

Twitch va produire des séries originales, non scénarisées et interactives. Elles seront déclinées sous la forme de jeux télévisés, émissions de rencontres et autres formes de télé-réalité. Elles devraient être diffusées en direct, à raison de deux à trois fois par semaine, selon un document interne consulté par Bloomberg. La filiale d’Amazon compte se démarquer des autres services de vidéo à la demande en proposant des programmes interactifs reliant les univers du jeu et de la télévision. Netflix s’est déjà essayé au genre interactif, notamment à l’occasion d’un épisode de la série «Black Mirror», tout comme YouTube. Mais peu de sites ont l’attrait que Twitch exerce auprès des joueurs.

«Petits» budgets

Twitch n’aura de loin pas les budgets des grosses productions de sa maison mère Amazon. Les séries imaginées devraient se contenter d’un montant entre 50 000 et 250 000 dollars par semaine, pour la production entre quatre à dix heures de programmation. Ces montants suffiraient pour des émissions diffusées depuis les maisons de leurs animateurs. Fournir une programmation originale exclusive à Twitch peut aider à présenter des talents en devenir et potentiellement attirer de nouvelles stars sur la plate-forme.

Scène inédite

La crise sanitaire mondiale a fourni à Twitch une occasion unique d’élargir son audience et d’expérimenter de nouveaux types de programmes. Alors que de nombreuses chaînes de télévision ont eu du mal à produire des émissions pendant la pandémie, les personnalités les plus populaires de Twitch ont continué à se filmer depuis chez elles. De nombreux musiciens, comédiens et célébrités incapables de se produire dans des lieux publics ou de tourner un film ont également commencé à expérimenter Twitch.
La filiale d’Amazon veut étendre au divertissement son offre prisée par une audience plutôt masculine dans la tranche d’âge entre 18 à 24 ans. À la faveur du confinement, plus de 1,2 milliard d’heures à regarder Twitch ont été comptabilités le mois dernier, un record selon Streamlabs, la firme spécialisée dans les outils de diffusion.

Ton opinion