Twitter coupe les ailes d’apps tierces, les forçant à fermer

Publié

Réseaux sociauxTwitter coupe les ailes d’apps tierces, les forçant à fermer

Des services populaires comme Twitterrific, Tweetbot ou Fenix sont condamnés à être enterrés après un changement des règles du réseau social.

Twitter a modifié les règles d’accès à son API (interface de programmation d’application).

Twitter a modifié les règles d’accès à son API (interface de programmation d’application).

REUTERS

«Aujourd’hui marque la fin d’une ère. Malheureusement, nous avons été contraints de retirer Twitterrific des App Stores iOS et Mac», a annoncé sur Twitter le populaire service tiers permettant d’accéder à ce réseau social. «La révocation inexpliquée par Twitter de notre accès API (ndlr: interface de programmation d’application) a laissé l’application sans avenir», déplore le service lancé en 2007, avant que Twitter ne lance sa propre app sous iOS.

Après un blocage mystérieux de divers clients Twitter tiers, la semaine passée, la plateforme de microblogging a finalement confirmé avoir modifié ses règles pour les développeurs. Ceux qui utilisent l’API de Twitter ont désormais l’interdiction de «créer ou tenter de créer un service ou un produit de substitution ou semblable aux applications Twitter». Cela veut dire que des apps comme Twitterrific, Tweetbot, Echofon, Talon ou encore Fenix sont condamnées à disparaître.

Iconfactory, l’entreprise derrière Twitterrifc a indiqué dans un billet de blog que sous la nouvelle direction d’Elon Musk la plateforme de microblogging était devenue «un Twitter que nous ne reconnaissons plus comme digne de confiance et avec lequel nous ne voulons plus travailler».

«Twitter a clarifié sa position. À partir de maintenant, les applications qui tentent de recréer l’expérience Twitter ne seront pas autorisées à accéder aux services Twitter. Malheureusement, cela signifie que Talon cessera de fonctionner», a pour sa part tweeté le service Talon.

Twitter, qui vient d’organiser une vente aux enchères, n’a pas donné d’explications sur ce changement, mais l’hypothèse la plus probable serait de forcer les utilisateurs à utiliser l’app officielle de Twitter, où peuvent leur être affichées des publicités et proposer l’abonnement Twitter Blue.

(man)

Ton opinion

9 commentaires